DzActiviste.info Publié le jeu 12 Juin 2014

ELWATAN-ALHABIB 2014-06-12 14:34:00

Partager
Pour Moscou, les événements en Irak illustrent l’échec « total » des Américains
   Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a estimé jeudi que l’avancée des rebelles radicaux en Irak menaçait l’intégrité du pays et illustrait l’échec « total » de l’intervention américaine et britannique dans ce pays.
   « Ce qui se passe en Irak est l’illustration de l’échec total de l’aventure qu’ont engagée avant tout les Etats-Unis et la Grande-Bretagne, et dont ils ont définitivement perdu le contrôle », a déclaré Lavrov, cité par les agences.
 « Il y a 11 ans, le président des Etats-Unis a annoncé la victoire de la démocratie en Irak, et depuis la situation s’est dégradée de façon exponentielle », a-t-il ajouté.
« Nous avons averti depuis longtemps que l’aventure lancée par les Américains et les Anglais finirait mal », a-t-il encore déclaré, ajoutant que Moscou ne se réjouissait pas « aujourd’hui que nos pronostics se soient avérés », a-t-il dit.
   « L’unité de l’Irak est en question. Il y a une explosion du terrorisme parce que les forces d’occupation n’ont prêté pratiquement aucune attention aux processus intérieurs, n’ont rien fait pour un dialogue national », a affirmé Lavrov.
Deux ans et demi après le retrait des troupes américaines qui étaient entrées en 2003 en Irak, les combattants terroristes se sont emparés de larges territoires du nord-ouest du pays, et s’approchent de la capitale, Bagdad.
   La Russie a régulièrement dénoncé les interventions des Etats-Unis dans le monde, en particulier dans le monde musulman, et a bloqué notamment toute sanction ou velléité d’intervention en Syrie.
L’offensive terroriste en Irak, un complot saoudien
La presse officielle syrienne a accusé jeudi l’Arabie saoudite et l’Occident d’être derrière l’offensive en Irak des terroristes ultra-radicaux de l’Etat islamique d’Irak et du Levant (EIIL) affilié à al-Qaida.
« Le terrorisme s’étend devant les yeux du monde occidental et derrière il y a l’Arabie saoudite qui pourvoit (les insurgés) en armes et en argent », affirme As-Saoura.
L’Arabie saoudite, les pays du Golfe et les Occidentaux financent les « terroristes » en Syrie et maintenant en Irak.  
 « Concernant les événements en Irak et l’escalade de la campagne terroriste, aucun pays occidental n’ignore le rôle joué par l’Arabie saoudite, qui soutient le terrorisme, finance et arme les différents fronts et batailles, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’Irak et de la Syrie », ajoute le journal.
L’éditorial accuse également le Qatar et la Turquie de jouer un rôle similaire en appuyant les extrémistes « conformément aux demandes américaines et au désir israélien ».
 « L’émergence de ces organisations n’est pas le résultat d’un vide mais représente une volonté du Golfe de faciliter l’expansion du terrorisme en le finançant », note le journal.
De tout ceci, argue As-Saoura, « l’Occident est au courant et dans la plupart des cas c’est celui qui donne les ordres », poursuit le journal.
   Les combattants terroristes avançaient jeudi vers la capitale Bagdad après s’être emparés de larges territoires du nord-ouest de l’Irak.
Source: AFP


Nombre de lectures: 320 Views
Embed This