DzActiviste.info Publié le dim 3 Nov 2013

En dinars, combien coûte un dinar ?

Partager
Mercredi 30 octobre 2013
A quoi sert le dinar ? A avoir une monnaie nationale et à consacrer sa souveraineté, dirait un authentique patriote. A quoi sert le dinar ? A acheter de moins en moins d’euros, dirait un simple citoyen, conscient de la valeur des choses. Car de dévaluations en dépréciations, la monnaie nationale a perdu 35% de sa valeur en 5 ans. Ce qui ne serait pas un problème, selon les officiels, car on peut comprendre : le yuan, monnaie chinoise, est sous-évaluée pour permettre aux produits de l’empire du Milieu de rester compétitifs.
Sauf que l’Algérie n’exporte que des hydrocarbures, dont la tarification est fixée ailleurs en dollars, et importe ses produits de première nécessité, qui vont de fait être plus chers.Oui, mais à quoi sert le dinar ?
A concocter les budgets d’exercice, comme la dernière loi de finances établie à 470 milliards de dinars avec un budget du ministère des Moudjahidine, par exemple, presque 10 fois supérieur à celui du ministère de la Jeunesse, celui de l’Intérieur plus de 10 fois supérieur à celui de la Formation professionnelle, ou encore celui de la Défense, plus gros budget, dont l’allocation pour cette année équivaut au budget de la Santé, de la Justice, de la Culture, de l’Habitat, des Postes et TIC, de la Communication, de la Solidarité, du Développement industriel, des Transports et de l’Aménagement du territoire réunis, avec un reste de monnaie, de quoi acheter un pavillon de retraite au colonel Fawzi.
Bref, la question est la même, à quoi sert le dinar ? A acheter la paix sociale, à ménager les équilibres, même si le dinar n’est en réalité qu’un dérivé du pétrole et continuera sa chute tant qu’il n’est pas lié à une économie forte. Alors finalement, à quoi sert le dinar ? Peu le savent, mais les deux premières années de l’indépendance, l’Algérie fonctionnait encore avec le franc français. Le dinar a officiellement été créé le 1er avril 1964. Non, ce n’est pas une blague.


Nombre de lectures: 339 Views
Embed This