DzActiviste.info Publié le jeu 6 Déc 2012

En grève de la faim depuis trois semaines Des travailleurs de l’Enafor dans un état critique

Partager

Des travailleurs de la société mixte Enafor-Wetherfor, située à Hassi Messaoud, sont en grève de la faim depuis trois semaines.

Leur état est très critique. Plusieurs d’entre eux sont à l’hôpital», a affirmé hier l’un des grévistes, Tarek Zaâboub. Le mouvement a été déclenché pour protester contre «les magouilles et la sale besogne au détriment des travailleurs». La grève de la faim, entamée par 14 travailleurs, «n’a pas été sans conséquence», selon des syndicalistes locaux. «Certains ont été emmenés d’urgence à l’hôpital, d’autres sont dans un état alarmant», apprend-on. En outre, les grévistes dénoncent leur licenciement abusif. Pour eux, la protestation a incité «la direction de l’Enafor à nous poursuivre en justice pour nous obliger à quitter les lieux du campement, érigé en face de la société». Les protestataires réclament «leur recrutement au sein de l’Enafor, suite aux milliers de promesses faites». «Nous avons été trompés.
Les responsables locaux nous ont menti. Nous étions travailleurs dans une société dénommée M6, qui est en réalité une société fictive. Des tractations maffieuses ont été opérées dans le dos», déclare M. Zaâboub. «Vu notre mouvement pour dénoncer cette tromperie, les antennes d’emploi au niveau local nous ont garanti un recrutement, par tranche de travailleurs. Sauf que cela fait 5 ans que ça dure et rien n’a été concrétisé à cause de pressions exercées par les groupes d’intérêt de Hassi Messaoud», a-t-il ajouté. Ce dernier indique que «la seule revendication est de bénéficier d’un emploi, comme stipulé dans la Constitution algérienne. Nous sommes des citoyens algériens. Nos enfants meurent de faim, car nous ne parvenons plus à subvenir à leurs besoins.»

M. B. Elwatan


Nombre de lectures: 295 Views
Embed This