DzActiviste.info Publié le ven 12 Oct 2012

ENSA: Procès Verbal de l’Assemblée Générale en date du 11 Octobre 2012

Partager
SESS/ENSA El-Harrach 
El-Harrach le, 11 Octobre 2012

Procès Verbal de l’Assemblée Générale

En cette fin de deuxième semaine de grève, les enseignants de l’ENSA d’El-Harrach réunis en assemblée générale en sessions ouvertes depuis lundi 08 Octobre 2012 :
Réaffirment leur détermination dans la poursuite de leur mouvement de grève jusqu’à la réintégration de leur collègue Mr A. Mekliche innocenté par deux décisions de justice.
Au jour du mardi 08/10/2012, l’AG s’interroge sur les tenants et les aboutissants des convocations adressées par la directrice, à titre personnel et sans précision de motif, à Mme L Mekliche et Mr S. Goucem, les invitant à se présenter devant une commission du ministérielle. L’AG a décidé que ces intéressés n’ont pas à répondre à une convocation « flou ».
En ce jour du 11/10/2012, les enseignants prennent acte de l’échec de l’audience auprès du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique MESRS.
Ils décident de durcir le mouvement de grève à partir de dimanche 14 Octobre 2012 (présence à 8h 30mn au piquet de grève, cour centrale).
Ils dénoncent la campagne mensongère récurrente orchestrée par la directrice destinée à une consommation interne particulièrement pour les étudiants. Les enseignants rappellent qu’une invitation a été faite à leurs représentants afin d’éclaircir les faits de l’affaire « Mekliche ». Il a été malheureux de constater leur absence.

En parallèle, un petit groupe d’étudiants acquis à la directrice, semble enrichir cette campagne de désinformation entamée depuis plus de 10 mois. Les enseignants demandent aux étudiants de s’informer réellement sur la situation qui est claire : Mr Mekliche n’est pas un voleur. Il possède deux décisions de justice en sa faveur pour le prouver.

Les enseignants appellent les membres du conseil de direction de l’école à assumer leur responsabilité concernant les procès verbaux mensongers et diffamatoires.
L’AG dénonce également le bradage pédagogique mené par la direction dont elle endosse l’entière responsabilité et interpelle certains chefs de départements qui dépassent leurs prérogatives envers certains collègues.
SESS/ENSA El-Harrach


Nombre de lectures: 421 Views
Embed This