DzActiviste.info Publié le mar 31 Jan 2012

Entre le Zimbabwe et le Tadjikistan: "l’Algiré"

Partager
Après le rapport annuel de l’ONG Human Rights Watch (HRW), RSF publie son classement sur la liberté de la presse dans le monde. A la 122ème place, entre le Zimbabwe et le Tadjikistan, l’Algérie  est loin d’être un pays démocratique, même pas un pays « en voie de démocratisation ».
Même si le pays gagne 11 places, il reste loin, très loin dans le tableau. La dernière tentative d’intimidation du quotidien ElWatan, est là pour rappeler, qu’à tous moment, le régime est tenté de serrer encore plus la corde pour étouffer la liberté d’expression.
Pour RSF, ‘Répression’ a été le mot de l’année écoulée. Jamais la liberté d’information n’a été autant associée à la démocratie, jamais le travail de journaliste n’a autant gêné les ennemis des libertés. Jamais les actes de censure et les atteintes à l’intégrité physique des journalistes ne semblent avoir été si nombreux. L’équation est simple :  » l’absence ou la suppression de libertés publiques entraînent mécaniquement celle de la presse. Les dictatures craignent et interdisent l’information, surtout quand elle peut les fragiliser « .


Nombre de lectures: 351 Views
Embed This