DzActiviste.info Publié le ven 5 Juil 2013

Entre Morsi et le Sisi, d’une fausse democratie à une voyoucratie

Partager

Après l’anomalie politique représentée par Morsi ( sa seule notoire décision en politique étrangère a été de rompre les relations diplomatiques avec la syrie de Bashar c’est dire la stupidité de sa politique )

voiçi l’armée ( zorro est a-r-r-i-v-é !! ) représentée par Nadia Gamal pardon…… par Sisi !!!, à l’évidence elle ne pourra que foutre plus de merde en Egypte comme avant chez nous, les Généraux Algériens

non seulement l’armée n’a jamais été capable de sortir un pays d’une crise politique, mais en plus, l’egypte est confrontée à des questions économiques et géostratégiques plus graves sinon vitales que seule une gouvernance agissant dans la cohésion nationale pourra affronter avec sérénité

de toute manière tout va (trop) mal, tout se combine pour des explosions voulues et pas seulement en Egypte, et c’est pas demain que ça va s’arranger, tout cela convergera vers la fameuse guerre mondiale

hélas on peux s’attendre encore au tour de la Tunisie, parce que c’est pas trop compliqué à prévoir la merde la aussi

quand à l’Algérie, al hamdoullah, un pays qui n’a pas de problèmes n’est pas un pays, et l’Algérie n’est pas….


Nombre de lectures: 381 Views
Embed This