DzActiviste.info Publié le ven 22 Nov 2013

Entre poisse et angoisse, Ducros se décarcasse pour que tout le monde se casse

Partager

Séquence « souvenirs », alors que j’apprends les difficultés d’une énième entreprise française, de transport cette fois ( Ducros Mory ) ça m’a remué pas mal la mémoire et rappelé des séquences professionnelles parfois heureuses parfois moins

l’info ne m’a pas du tout étonné je dois dire, ce qui en revanche m’a bien surpris, c’est d’apprendre pour la meme occasion l’ampleur de la tragédie économique ou baigne ce pays et comme dirait l’autre, pourtant je ne vois rien à partir de ma fenetre, bien au contraire, il y a autant de monde chez l’épicier que chez le bistrot aussi bien que chez le charcutier

en réalité, la crise est bien cachée, un peu comme le cancer de Mme la Ministre, on a tenté et on tente toujours par tous les moyens d’atténuer les effets et surtout cacher ses conséquences à plus ou moins court terme, normal diront les informés, si d’emblée, on nous dirait toute la réalité des choses, il y aurait une révolution chaque jour

pour revenir à Ducros, non pas celui qui se décarcasse, son domaine à lui, ce sont les épices, il nous a bien fait rigolé avec sa publicité il y’a quelques années, le Ducros transporteur est devenu aussi gros et gras comme l’acteur de la pub, songez qu’en trés peu de temps, cette entreprise avait fusionnée avec une autre entreprise de transport, MORRY, il n y a pas longtemps, d’ou son nom composé actuel,

la ou on déniche le pot-aux-roses de la tragédie, certes dans un domaine bien précis qu’est le transport, et tout professionnel sait combien le transport est révélateur, il suffit juste de faire des recherches dans sa mémoire pour ceux qui regardaient passer les camions sur les autoroutes, ou alors avec un moteur de recherche en guise de noeud de mouchoir, c’est que le meme MORRY s’était payé TNT_E auparavant, une autre entreprise de transport équivalente et sans doute bien plus branlante, d’ou l’expression, on ne peux rien faire avec deux canards boiteux

maintenant, si une entreprise florissante comme Ducros en son temps avec deux autres entreprises équivalentes englouties dans des écritures comptables, que reste il à part l’allemand DHL et autres UPS américains ?

cependant, j’essaie juste de bavarder inutilement, les concernés savent pertinement ou se situe leur malheur, c’est l’Europe, depuis l’ouverture à l’Est avec le fameux plombier polonais comme excutoire, on sait qu’une entreprise ne peut survivre en France avec une concurence européenne déloyale pour ainsi dire sans harmonisation fiscale, nous voilà entré dans un autre sujet, un merdier serait le mot juste.

if (typeof window.Delicious == « undefined ») window.Delicious = {}; Delicious.BLOGBADGE_DEFAULT_CLASS = ‘delicious-blogbadge-line’;


Nombre de lectures: 353 Views
Embed This