DzActiviste.info Publié le lun 18 Nov 2013

Est-il question seulement de religions ?

Partager

dome-emir-mosquee-emir-constantineJe repense encore depuis quelques jours à cet article clair d’Eric Zemmour publié dans le figaro du 7 novembre 2013 : Comment l’islam revient dans l’Histoire. Et où il exprime une opinion assez tranchée, sur ce qui, depuis assez de temps, occupe l’esprit de beaucoup.

Je ne connais pas vraiment ce monsieur pourtant si médiatisé. Tant toujours, depuis longtemps mes intérêts restent pour tous ces intellectuels engagés à gauche tels Jean Paul Sartre hier comme aujourd’hui tels jean Ziegler, pour ne citer que ceux-là et qui continuent à me fasciner.
Monsieur Zemmour fait l’éloge de l’écrivain algérien Boualem Sansal tout autant médiatisé. En ne manquant pas de revenir par ricochet sur la colonisation française de l’Algérie, un peu pour plaire aux déçus des deux côtés de la mer méditerranée par l’échec du modèle algérien post indépendance de 1962 : « le colonisateur français en Algérie ne fut pas seulement un exploiteur et que l’arabisation dans l’Algérie indépendante s’avéra une catastrophe… » avant de charger la religion musulmane : « Comment après avoir disparu du radar de l’Histoire, monopolisé par l’Occident chrétien depuis le Moyen âge, l’islam a-t-il pu en si peu de temps, deux ou trois générations revenir avec ses forces et certitudes qui emportent tout devant lui ? ».Soit !

Je ne suis ni islamologue. Ni un défenseur acharné de l’islam. Ni son pourfendeur. Et je me souviens tout de même de l’islam simple et chatoyant de nos parents. On était adolescents que dans les rêves d’amour. Cet islam n’était pas pour nous un poids, on le vivait simplement. Il n’exige rien des gens même pas l’obligation des prières et de ce mois de jeûne durant l’année. Contrairement à ce qu’ils en ont fait aujourd’hui le lestant de terribles interdits et l’obligation de nouveaux habits tels ce voile et autres accoutrements.

Beaucoup se souviennent de ces saveurs fortes de ces mois de jeûne, des soirées à se retrouver ensemble et de toutes ces fraternités et solidarités….

Ce que n’interdisent pas les valeurs occidentales qui se sont imposées depuis très longtemps au monde tant les fascinations qu’elles exercent et tant aussi leurs apports bienfaiteurs à l’humanité.
Y a-t-il donc plusieurs islams ?

Pour une autre voix d’Algérie l’ex ministre algérien de l’économie ghazi hidouci , en 1990, in son livre intitulé Algérie la libération inachevée raconte ( page 289) : « pourtant un autre islamisme existe, celui qui s’était développé il n’y a pas longtemps sur les décombres de l’Empire ottoman, partout en terre d’islam et est demeuré vivace jusqu’à ce que les administrations coloniales et surtout les Etats nationaux totalitaires l’éliminent du champ social parce qu’il revendiquait les règles démocratiques…..le droit à la différence est son credo….Tel était l’islamisme dans le mouvement national algérien… »

De Boghni le 18/11/2013
Amokrane nourdine


Nombre de lectures: 1248 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Displaying 2 Comments
Participer à la discussion
  1. Walid dit :

    Eric Zemmour represente le lobby juif de France, et Sansal avait fait le voyage en Israël, c’est normal qu’il le cite, mais il ne peut pas citer d’autres écrivain et intellectuels. J’ai connu Zemmour, il ne fait rien sans l’accord du CRIF.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>