DzActiviste.info Publié le mar 25 Mar 2014

Exclu du collectif de préparation de la marche du 22 mars

Partager
Exclu du collectif de préparation de la marche du 22 mars

Il est de ma responsabilité de rendre publique l’information suivante : À compter d’aujourd’hui, 23 :00, je n’ai plus aucun lien avec le groupe à l’initiative de la marche parisienne du 22 mars. Mon exclusion a été votée pour « avoir mis en cause l’un des membres du collectif ». Je prends acte de cette exclusion.

Mon échec a été de ne pouvoir convaincre sur la nature politique du différent que j’ai soulevé ; alors que mon vis-à-vis a pu le présenter comme un problème personnel.

Les méthodes d’organisation et de lutte sont loin d’être neutres ; elles sont intimement liées aux choix politiques et stratégiques. Militant républicain et démocrate je me refuse à l’adoption des techniques de sapes au détriment de celle de mobilisation et de conscientisation. Il semblerait que je n’accède pas aux « formes nouvelles » qui gèrent les individus comme des ressources, qui ne conçoivent la contradiction que comme une situation incapacitante et la lutte comme une suite de coups médiatiques.

Ma dénonciation de l’adoption de techniques de sape à l’insu de la majorité des membres de ce collectif, ce que je souligne avec force, à l’insu de la majorité des membres du collectif n’a pas convaincu. Bien que le collectif va vers l’adoption d’une charte graphique où ne figurera plus le signe de ralliement qui distinguait l’appel à la marche parisienne, je dois prendre acte de mon échec à faire adopter au collectif des méthodes alternatives plus conformes à l’objectif d’édification d’une République démocratique, sociale et moderne en Algérie. J’apporterai plus tard plus d’éléments sur ces questions.

Je continue ma lutte.


Nombre de lectures: 200 Views
Embed This