DzActiviste.info Publié le mer 18 Déc 2013

Farid Ali, un chanteur, un Révolutionnaire

Partager

De son vivant, il a été pourchassé par les décideurs du parti unique. Après sa mort, il est oublié de tous. Il n’y a que son fils, Arezki, qui tente de défendre sa mémoire et de courir pour se faire payer ses droits d’auteur.

Farid Ali, qui ne connaît pas ce nom ? Le nom est certes célèbre mais son œuvre demeure encore à dépoussiérer. Une seule chanson, « A yemma ssber ur ttru » a été sauvé de l’oubli grâce à Lounès Matoub, qui l’a repris dans son album de 1992.


Nombre de lectures: 311 Views
Embed This