DzActiviste.info Publié le jeu 10 Avr 2014

Faute d’ascenseur, le Samu refuse d’assister une parturiente à Bouzaréah

Partager

 

 

Faute d'ascenseur, le Samu refuse d'assister une parturiente à Bouzaréah

 

 

 

La défaillance des cités dortoir AADL et l’inconséquence du Samu ont failli coûter la vie à un bébé jeudi à Bouzaréah

 L'AADL distribue des logements dépourvus d'équipements annexes nécessaires.

Une femme a accouché à son domicile au petit matin d'aujourd'hui jeudi 3 avril 2014, à Bouzareah, cité AADL Bt 13 10 ème étage (une tour de 15 étage), en face la forêt de Baïnem. La raison ? Le SAMU contacté par téléphone par le mari de la parturiente a refusé de se déplacer. En apprenant que l’ascenseur ne marchait pas, les secouristes du Samu ont envoyé balader le mari qui ne savait plus à quel saint se vouer devant une telle situation.

Heureusement qu’ils a d’excellents voisins qui l’ont aidé ont dû l'assister pour l’accouchement. Ils ont par ailleurs fait descendre la maman et son bébé par les escaliers pour aller à l’hôpital.

"Voilà les logements AADL que l’Etat nous a livré avec deux ascenseurs qui ne marchent pas et qui ne sont pas dans les normes, fulmine un habitant de cette cité. On ne peut pas évacuer un malade ou un mort dans ces ascenseurs là, alors que le projet de ces tours a prévu un ascenseur et un mont de charge".

Où sont les promesses du ministre de l'Habitat pour régler le problème des ascenseurs définitivement, selon ses dires!!!

Il est quand même injuste que les Algériens héritent de logements inaccessibles surtout si l’on sait que le gouvernement a dépensé la rondelette somme de 64 milliards de dollars pour seulement le logement ces quatre dernières années. Un gouffre financer qui n’a sans doute pas bénéficié aux Algériens méritants et honnêtes

 

 


Nombre de lectures: 164 Views
Embed This