DzActiviste.info Publié le mar 3 Avr 2012

GÉNÉALOGIE DES PARTIS POLITIQUES QUI APPELLENT AU VOTE.

Partager

Pour donner un coup d’œil sur le paysage politique des partis et personnalités qui appellent au vote du 10 mai, nous devons remonter dans le temps jusqu’en 1962, c’est à partir de cette date que les choses ont commencé.

Dès que les opportunistes ont senti la fin de la guerre, les gens qui ont quelque chose à se reprocher ont profité de l’opportunité de rejoindre le FLN, oui je me souviens très bien, les militants de la 25ème heure ont commencé à rejoindre « El khaoua » par vague.

La première a a rejoint le FLN à la veille de la préparation des manifestations de décembre 1961, il fallait beaucoup de militants pour encadrer les 9 millions d’indigènes qui voulaient sortir crier leur ras le bol contre le colonialisme.

La deuxième vague, la plus grande qu’on appelle « les 19 mars » fut celle qui a suivi le cessez le feu du 19 mars, tout le monde trouvait son compte, les militants de la 25ème heure et le FLN qui se préparait à encadrer le pays qui va bientôt obtenir son indépendance.

La troisième vague, toujours composée de gens qui n’ont pas la conscience tranquille pour ce qu’ils ont fait ou ce qu’ils n’ont pas fait durant la guerre d’indépendance, ils ont trouvé un moyen de se racheter en s’engageant aux cotés de l’armée des frontières en août 62 pour aider les responsables qui ont décidé de confisquer l’indépendance.

Enfin la 4ème vague fut celle du 19 juin, ces quatre vagues successives ont gonflé l’effectif du FLN par les opportunistes de tous bords, les vrais militants furent écartés progressivement, les uns poussés à l’exil, les autres mis à l’écart, d’autres ont été pris en charge par la solution biologique, donc il ne reste pas grand chose des vrais militants du FLN, la preuve aujourd’hui il n’y a pas un seul moudjahid dans le « BUREAU POLITIQUE DU FLN », l’instance suprême du FLN est composée intégralement des militants de la 25ème heure .

Dès le départ, le parti d’opportunistes a donné naissance à un bébé que nous appelons aujourd’hui : « LE POUVOIR ». C’est très difficile de faire la différence entre le père et son bébé, les deux se disputent la légitimité de gouverner le pays à leur convenance, tantôt ils sont d’accords entre eux, tantôt ils sont en désaccords, la rente a fini par les unir au moyen d’un arrangement à l’amiable.

Cependant cet arrangement ne suffit pas pour faire face à l’adversité, le BÉBÉ et son PÈRE ont à faire face à l’opposition qui est composée des vrais militants qui ont lutté pour l’indépendance et la contestation qui venait de l’université. Pour les vrais militants de l’ancien FLN, le BÉBÉ et son PÈRE ont utilisé la politique de la « carotte et le bâton », pour la contestation qui venait de l’Université, le fils ainé et le père ont été obligés de confier la tache au fils et frère cadet qu’ils voulaient initier à la gestion politique du pays, ce fils cadet n’est autre que les « ISLAMISTES », grâce à ces islamistes ils ont réussi à faire de la contestation universitaire un tabou, la preuve les mouvements de contestion qui ont secoué les universités algériennes en 2011 proclamaient haut et fort que les étudiants ne font pas de la politique, ils disent : « nous refusons d’être manipulés par les partis d’opposition », une façon d’avouer qu’ils acceptent d’être manipulés par le père le fils ainé et le cadet, c’est-à-dire le FLN, le POUVOIR et les ISLAMISTES.

Lorsque le père avait des penchants pour son fils cadet que sont les islamistes, le fils ainé a fait appel à un autre frère qui venait de naitre qu’on a nommé le « RND », ce petit a fait des progrès fulgurants, grâce à l’appui de son frère ainé, à la première consultation, il a gagné les élections, cette expérience a obligé le père à revenir sur son penchant envers son fils cadet appelé : les « islamistes ».

Comme la gestion politique d’un pays est complexe, le père a des petits enfants qui l’aidaient dans la gestion du pays surtout pour faire face à l’opposition et à la société civile qui commence à se réveiller lentement et sûrement, ces petits enfants ne sont que les organisations de mass mises sur pied par le FLN dès le début de l’indépendance.

Comme on est dans un « pays démocratique » on est tenu de faire des élections tous les 5 ans, le père est complètement discrédité avec ses enfants, c’est-à-dire le FLN, le POUVOIR et le RND sont discrédités auprès du peuple à cause de leurs mauvaises gouvernance et mauvaise gestion, pour tromper la vigilance des citoyens, le FLN et ses enfants qui sont le POUVOIR et le RND, viennent de fabriquer de toutes pièces des partis d’opposition qui ne sont en réalité que des petits enfants du FLN, à cette mascarade, le père et ses enfants agitent comme épouvantail les ISLAMISTES qu’ils qualifient de délinquants parce qu’ils ne se contentent pas de partager le pouvoir et la rente avec leur père et leurs frères, ils se sentent en force pour leur arracher le pouvoir et la rente de gré ou de force.

Toute cette comédie est faite pour tromper le peuple qui ne veut ni du FLN, ni POUVOIR, ni des ISLAMISTES, ni du RND, ni des nouveaux partis FLN déguisés en partis d’opposition, le peuple sait très bien que les fondateurs de ces nouveaux partis ont tous, sans exception, fait carrière dans les organisations de mass du FLN, comme le peuple a compris le jeu, le père et ses enfants, on ne sait pas comment ils ont fait, quelle promesse ils ont donné au plus vieux parti d’opposition pour participer aux élections de façade du 10mai 2012. Nous laisserons cette énigme aux militants de base de ce parti, ils sont très bien placés pour nous donner une bonne explication avant le 10 mai.

Le peuple est à féliciter dans sa grande majorité puisqu’il a compris la supercherie, il jure par tous les saints et martyrs de ce pays qu’il va répondre à cette supercherie par une abstention massive et historique que le pays n’a jamais connue, voici quelques des clameurs qui parviennent de tout le pays : vive l’abstention massive, vive les abstentionnistes, vive la récupération de l’indépendance confisquée, vive le changement, vive l’Algérie libre et prospère.

Khali Moh.


Nombre de lectures: 828 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>