DzActiviste.info Publié le mar 18 Sep 2012

Génocide, justice et témoins. Des discours de la justice aux discours sur la justice

Partager

Témoigner est un acte fondamental et essentiel au fonctionnement de la justice. Convoquant dans une même enceinte victimes directes et exécutants ou planificateurs, la justice peut-elle répondre à l’idéal philosophique et moral qu’elle incarne ? Comment peut-on, comment faut-il comprendre ou définir cet « art du bon et de l’égal » ? Devant tout génocide, la justice est, comme instance légale ou comme visée idéale vers laquelle les victimes voudraient que tende la justice, non seulement une tentative de rétablissement de la dignité humaine, mais surtout un exercice du droit, qui entend veiller à la réparation de l’idéal moral de la responsabilité, de l’idéal social du vivre ensemble et de l’idéal politique de l’aménagement de l’espace citoyen qui favorise la liberté pour tout le monde. Mais comment les victimes l’entendent-elles lorsqu’elles témoignent en dehors du cadre judiciaire ? Voilà ce à quoi nous invitons aussi à réfléchir durant ce colloque qui se veut pluridisciplinaire.


Nombre de lectures: 281 Views
Embed This