DzActiviste.info Publié le dim 11 Nov 2012

GESTION HORS LA LOI DES ŒUVRES SOCIALES SONATRACH !

Partager

Effectivement, les Œuvres Sociales des travailleurs Sonatrach sont gérées par l’entreprise au lieu et place d’un Comité de Participation comme le stipule les dispositions de la loi N° 90-11 d’Avril 1990 relative aux relations de travail (modifiée et complétée), notamment les articles de 93 à 113. En complicité avec la Direction Générale de l’entreprise, le Syndicat National Sonatrach s’est attribué injustement les prérogatives d’un Comité de Participation depuis la promulgation de ladite loi, et a confié illégalement la gestion des œuvres sociales des travailleurs Sonatrach à l’entreprise et ce, conventionnellement depuis le 22/11/1994 …!!!

SONATRACH est dépourvue d’Organes légaux de participation des travailleurs au sein de l’organisme employeur, car depuis la promulgation de la loi n° 90-11 à ce jour, Sonatrach n’a pas de Délégués du Personnel et ne possède pas non plus de Comité de Participation !

Sans l’intervention des institutions habilitées pour faire appliquer la loi pour tous, le Syndicat National Sonatrach ne parlera jamais de la création desdits organes de gestion, à savoir : 

  1. 1.      L’ÉLECTION DE DÉLÈGUES DU PERSONNEL … OU SONT-ILS ?
  2. 2.      L’ÉLECTION D’UN COMITE DE PARTICIPATION … OU EST-IL ? 

Bien que ceci une exigence légale pour pouvoir gérer les situations financières selon la loi, et pouvoir désigner les deux (2) membres représentant les travailleurs au sein du Conseil d’Administration (CA) de Sonatrach Spa :  Pourquoi l’employeur laisse faire durer ce mal …?

Pour une simple raison connue de tous !  Celle de faire bénéficier des prestations œuvres sociales une caste de prédateurs et leur entourage familial, amical, maitresses, affairistes de tout bord en continu et ce, sur le dos des pauvres travailleurs.

Au sujet de la gestion anarchique et illégale les Œuvres Sociales Sonatrach qui dure depuis des années, il y a eu des centaines de dénonciations et des centaines de rapports d’audits qui parlent de vols, de détournements, de pillages, de dilapidations de deniers publics, d’utilisation abusive de biens sociaux, etc., mais aucune suite et aucun responsable impliqué n’a été inquiété sur ces méfaits criminels prouvés !!! Au contraire, ceux qui gèrent en hors la loi ont bénéficiés de fulgurantes promotions durant leur carrière (Voir les CV des concernés)

On sait tous à Sonatrach que les budgets des œuvres sociales sont validés annuellement en violation des lois du pays par le fantoche syndicat national (la ruine de l’entreprise et des travailleurs) avec la bénédiction de l’irresponsable Direction Affaires Sociales, qui se sont permis cette année de faire programmer des voyages organisés à l’étranger (4 destinations) Maroc, Turquie, Espagne et Malaisie et ce, pendant que de millions d’Algériens s’approvisionnent et mangent dans des poubelles ! Pénible vécu de travailleurs souillés par de voraces affairistes opportunistes supposés représenter les travailleurs de Sonatrach Spa qu’on nomme « syndicat national Sonatrach »

La note d’information diffusée le 4/11/2012 dans toutes les régions Sonatrach ASL est une insulte non seulement au collectif de Sonatrach Spa, mais à tous les pauvres algériens qui mangent des poubelles de Tamanrasset à Alger, et de Tindouf à TÉBESSA.

M. LEFHEL


Nombre de lectures: 394 Views
Embed This