DzActiviste.info Publié le mar 3 Déc 2013

Ghardaïa : le militant Kamel Dine Fekhar condamné à un an de prison ferme

Partager

kamel eddine fekharLe militant des droits de l’Homme Kamel Dine Fekhar a été condamné, ce mardi 3 décembre, à un an de prison ferme dans le cadre de l’affaire liée aux émeutes de la fête du tapis en mars dernier à Ghardaïa, a appris TSA auprès du concerné. « Six autres militants ont été condamnés à six mois de prison ferme tandis que huit autres ont été acquittés », a précisé M. Fekhar.

Ce dernier se demande sur « quelle base le verdict a été prononcé puisque aucune preuve n’a été présentée lors du procès », selon lui. « La justice algérienne n’a jamais été indépendante. Ce sont des ordres. Pauvre Algérie ! », ajoute-t-il. Kamel Dine Fekhar et les autres militants condamnés dans cette affaire comptent faire appel de ces condamnations.

Le procureur de la République du tribunal de Ghardaïa avait requis cinq ans de prison ferme et 100 000 DA d’amende contre quinze Mozabites, poursuivis en justice, après les émeutes de la fête du tapis. Quatre chefs d’accusation ont été retenus contre eux dont « outrage à une institution officielle (la police) », « destruction des biens appartenant à autrui » et « profanation du drapeau national ».

Ces condamnations contre des militants des droits de l’Homme, interviennent quelques jours seulement après les événements de Guerrara et les graves accusations de racisme et de dépassements formulés par Kamel Dine Fekhar, à l’encontre la police.

Hadjer Guenanfa
TSA 03 12 2013


Nombre de lectures: 2622 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Displaying 2 Comments
Participer à la discussion

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>