DzActiviste.info Publié le lun 26 Août 2013

« Guerre d’Algérie, La SAS des Beni Douala, un adolescent dans la tourmente »

Partager

C’est le titre du livre que vient de publier en France, à compte d’auteur, Max Drider. Ce livre est un cri de révolte et une réponse aux propos tenus par le Capitaine Oudinot – administrateur de la SAS (Section Administrative Spéciale) de Béni Douala – dans un ouvrage qu’il a publié, il y a quelques années, et dans lequel ce militaire sanguinaire prétend avoir pacifié et civilisé cette région de Kabylie. Max qui est né à Marseille, de père kabyle de Tizi Hibel et de mère française a vécu, à son corps défendant, de l’intérieur, ce pan de l’histoire des Béni Douala. Au décès de son père, alors qu’il est adolescent, il a été obligé de quitter la vie douillette de Marseille pour un


Nombre de lectures: 298 Views
Embed This