DzActiviste.info Publié le mer 30 Oct 2013

Harki…c’est fini!

Partager

Harki...c'est fini! dans Accueil harkis-300x225Des plumitifs appliqués dont le talent tarde à éclore tentent vainement de s’accrocher au train de l’Histoire.

 

Politichiens véreux, journaleux ombrageux, ces trouffions de seconde classe brandissent , à l’image de leurs congénères salafistes-integristes-inslamistes et bien sur opportunistes, des slogans fabriqués de toutes pièces par des officines qui ont pignon sur rue.

Ces aventuriers des « archs perdus » ne se doutent même pas qu’ils ont depuis longtemps été emportés par un tourbillon qu’ils n’ont pas vu venir.

Supplétifs « consciencieux » d’une armée ( des ombres) en déroute, ils brandissent une menace qui s’avère être un pistolet factice, tirant sur tout ce qui bouge, dénigrant, jetant l’opprobre et la suspicion sur des hommes et des femmes qui naviguent à la seule boussole de la Liberté.

Sans avoir été à l’École de la Vie et encore moins à l’Ecole, ces margoulins se découvrent soudain des vertus de démocrates.

Harkis de la première heure, collabos qui ont fait de la trahison une profession ( de foi/ni loi ), ces marSiens autoproclamés gardiens de l’orthodoxie distribuent des satisfecit comme ces tracts lancés des avions colonialistes.

Ils déclarent ( la guerre aux innocents), ils proclament des fetwas selon le bon vouloir de drabkis incultes qu’un prince a fait comtes et baronnets qui  s’érigent en juges et n’hésitent pas à violer, détruire, violenter, et trahir le serment de nos glorieux ainés.

Ces bougnouls qui bombent le torse en faisant briller des médailles de déshonneur viennent de lancer pour la énième fois une offensive à travers des journaux qui ont sali la mémoire de « La Nation ».

Relais d’officines avides de « revanche »,  ces soldats dévoués à une cause perdue n’ont aucun scrupule . Esclaves de leurs maitres dont ils acceptent de lécher la main, ils vivent de prébendes  offertes pour services rendus.

Le colonialisme sournois, meurtrier, humiliant s’est incrusté au fond de leur mémoire morte qui ne sait plus distinguer le vrai du faux, le bien du mal, l’honneur et le déshonneur, la Liberté et l’Amour de l’Algérie.

Ces « pseudos » , tapis à l’ombre des médias, dans les hémicycles et les palais de la République font un travail de sape qui a miné la Conscience Nationale.

En lançant des anathèmes, ces missiles sans tête chercheuse ont un seul but: détruire, détruire et faire table rase de l’Identité Nationale.

A la veille de l’anniversaire du 1er Novembre ’54, il est urgent de les démasquer et des les affronter où qu’ils soient et quels qu’ils soient.

Il en va du devenir de notre pays.

 

 


Nombre de lectures: 257 Views
Embed This