DzActiviste.info Publié le ven 26 Juil 2013

Hayzaboon Anne Paterson doit etre expulsée d’urgence d’Egypte

Partager

Egyptiens à l’ambassadrice US :  » Vieille sorcière, dehors« !!!

IRIB-

Les manifestants égyptiens revendiquent le départ de l’ambassadrice américaine Anne Paterson du pays. « Hayzaboon dehors ! », ont écrit dimanche les manifestants au-dessous de la photo de l’ambassadrice américaine. Ce terme « hayzaboon » désigne la vieille femme très fine, et est utilisé en tant qu’insulte dans la langue populaire égyptienne. Outre l’appel au départ du président Morsi, les manifestations millionièmes qui ravagent les rues de l’Egypte depuis dimanche ont dénoncé la politique et le rôle américains en Egypte.

Certains journaux égyptiens ont qualifié Paterson de l’ambassadrice des Ikhwanes (frères musulmans : ndlr) et des dirigeants de l’opposition n’ont pas manqué à condamner les ingérences de « la femme vilaine qui s’ingère dans ce qui ne la regarde pas et qui crée des divisions ».

Pour des analystes américains, la raison de la colère de la rue égyptienne est due à la conviction des Egyptiens du soutien américain au président Morsi et au mouvement des Frères musulmans aux dépens de la démocratie. « L’ambassadrice américaine n’a jamais critiqué la politique du président Morsi » depuis sa prise de fonctions en janvier 2011. L’autre raison serait la méfiance des Egyptiens à l’égard de la politique US dans la région en général, et surtout en Egypte. Cette politique qui s’est manifestée par le soutien militaire, financier et politique au régime déchu de Hosni Moubarak.

Mais selon ces analystes, la goutte d’eau qui a fait déborder le vase est la tentative de l’ambassadrice américaine d’imposer les revendications de Morsi et la volonté des Frères musulmans sur le peuple égyptien. « Si les Etats-Unis ne soutenaient pas Morsi, il aurait été renversé depuis des mois », disent des manifestants, alors que d’autres ajoutent : « Washington offre un soutien sans précédent aux Frères musulmans ».

Dans les dernières manifestations, des activistes ont scandé : « L’Egypte n’est pas une colonie américaine », alors que d’autres ont fait savoir que le peuple égyptien peut régler seul ses problèmes, appelant à la fin des ingérences américaines dans les affaires intérieures égyptiennes.

Al MAnar

via


Nombre de lectures: 339 Views
Embed This