DzActiviste.info Publié le jeu 7 Août 2014

Hoggra disent les algériens.

Partager

israel-3Les uns sont dans l’ombre, les autres sont dans les lumières » Nazim Hikmet

Les êtres primitifs se battaient entre eux parce que les nourritures manquaient, ils ne savaient pas les produire. On peut les excuser. Ceux d’aujourd’hui, si les puissants le voulaient, ils feront de cette terre un havre de paix. La terre peuplée d’environ six milliards d’individus peut en nourrir le double. Mais à part le profit, rien ne les intéresse et ce afin qu’eux seuls vivent dans l’opulence. Et plus un bien est rare plus son prix s’élève. Alors ils organisent sciemment la rareté pour toujours s’enrichir plus pour vivre dans l’opulence et l’abondance et afin d’en priver de tout leurs semblables démunis laissés dans les faims et les misères.
Et donc des ilots de prospérité entourés d’océans de misère.
« Les uns sont dans l’ombre, les autres dans les lumières… » Écrivait il y a déjà longtemps le poète….
Et le monde libre à toujours à évoquer les libertés alors que partout ailleurs il bafoue les droits humains. Jacques Roux disait : « la liberté n’est qu’un vain fantôme quand une classe d’hommes peut affamer l’autre impunément. L’égalité n’est qu’un vain fantôme quand le riche par son monopole exerce le droit de vie et de mort sur son semblable. La République n’est qu’un vain fantôme quand la contre-révolution s’opère, de jour en jour par le prix des denrées, auquel les trois quarts des citoyens ne peuvent atteindre sans verser de larmes »
Les palestiniens depuis l’occupation de leurs terres depuis plus de soixante ans sont laissés dans l’ombre. Si Israël l’avait juste un peu voulu ils auraient accédé à la paix. Les conditions de vie des palestiniens s’étaient encore plus dégradé depuis qu’ils ne pouvaient plus aller en Israël balayer et construire les routes, avec l’arrivée d’un million de juifs russes dans les années 90 après l’éclatement de l’URSS, on n’en voulait plus d’eux. Il ne leur restait alors que l’intifada…
Comment ose t-on parler de roquettes lancées par les islamistes palestiniens ? Ne fallait il pas donner quelques droits pour tous ces palestiniens de vivre dignement au lieu de les enfermer dans une prison à ciel ouvert, toujours de plus en plus réduite ?
Ils tiennent les médias du monde et peuvent sans gêne nous accabler de leurs mensonges. Heureusement qu’il en existe des juifs de par le monde épris de justice. Dans son livre intitulé La stratégie de choc (le capitalisme du désastre) de l’année 2008, la militante juive Naomi Klein avait consacré un chapitre à Israël et son injustice pratiquée vis-à-vis des palestiniens pages 512-535. On comprend aisément le désastre des palestiniens barbarisés par les sionistes encore aujourd’hui.

Amokrane Nourdine


Nombre de lectures: 734 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>