DzActiviste.info Publié le dim 2 Juin 2013

Hôpitaux ou maisons closes ?

Partager

Le fait d’être médecin n’est pas hélas un gage de compréhension des autres ni de délicatesse. On ne peut pas dire non plus que tous les médecins exercent cette profession par amour de leur prochain, mais plus souvent par amour de l’argent. Quand à dire qu’il y a la queue dans les salles d’attente, oui, pas étonnant, s’ils faisaient leur travail au lieu de donner cours libre à leur libido en abusant de la crédulité d’infirmières paysannes.

Ce matin, j’étais encore outré lorsque devant la détresse et la panique des malades, le médecin de garde ne trouve rien à faire que de fermer la porte de son cabinet dans la salle des urgences pour s’adonner à une partie de jambes en l’air avec son infirmière… Pris en flagrant délit par un vieux couple qui a défoncé la porte, le médecin s’est mis à vociférer et à menacer tout le monde, comme si les malades étaient coupables d’être malades.

Par ailleurs, les erreurs médicales très fréquentes et souvent passées sous silence, sont légion dans nos hôpitaux, sans parler du fait que certains médecins font du business avec les malades par cliniques privées interposées. Mais peut-il en être autrement lorsque nous connaissons la décrépitude de nos écoles et universités ?


Nombre de lectures: 824 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>