DzActiviste.info Publié le ven 15 Juin 2012

Il sera inhumé à Montréal Disparition du militant humanitaire Omar Zeggane

Partager

El Watan le 14.06.12

Omar Zeggane est décédé dans la nuit de mardi à Montréal à l’âge de 56 ans des suites d’un cancer des poumons. Omar Zeggane est une figure algéroise du Printemps berbère de 1980.

Animateur du mouvement étudiant pour les libertés démocratiques et la reconnaissance de tamazight, il est emprisonné avec 21 autres étudiants durant 5 mois en 1981. Militant de la première heure pour la défense des droits de l’homme, il est cofondateur de la ligue présidée par Ali Yahia Abdennour à la fin des années 1980 et restera durant 15 ans membre de son bureau national. Il consacre toute son énergie à la défense de la personne humaine durant les terribles années 1990. Professeur de mathématiques dans un lycée de Boufarik où il résidait aussi pendant toutes ces années dangereuses, Omar Zeggane a toujours tenu à partager le sort des gens ordinaires, milieu où sa simplicité et sa sincérité le rendaient toujours très apprécié. Cofondateur du Cnapest et animateur des grandes luttes syndicales du début des années 2000, il a défendu le service public pour un accès égalitaire au savoir et pour un revenu digne aux enseignants. Il a émigré avec son épouse et ses trois enfants au Canada en mai 2004 où il a repris son travail de professeur de maths. Il s’est montré très affecté par la crise de la LADDH qui a séparé ses deux amis et figures tutélaires Ali Yahia Abdennour et Zahouane Hocine. Omar Zeggane sera inhumé aujourd’hui à Montréal.

K. I.

———————————————-

 

Le militant humanitaire Omar Zeggane enterré au cimetière musulman de Montréal

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 15.06.12 | 16h15

 

Une foule nombreuse a accompagné jeudi dernier le militant des droits de l’homme et de la reconnaissance de tamazight, Omar Zeggane, à sa dernière demeure au cimetière musulman de Laval au nord de Montréal.

Des amis du défunt, des campagons de combat et de simples Algériens venus d’un peu partout au Québec sont venus rendre un dernier hommage à celui qui est demeuré « discret, modeste, humble, anti- conformiste, actif à sa façon et n’aimant pas trop s’afficher », affirme son ami de longue date Ali Ihadadene qui a été son compagnon de prison au début des années 1980.

Omar Zeggane a préféré être enterré à Montréal  où résident sa femme et ses trois enfants dont le plus jeune a 10 ans et les deux plus grandes sont étudiantes.  Sa maladie, un cancer des poumons, a été disgnostiquée en novembre dernier. En décembre, il a subi une intervention chirurgical à l’hôpital Maisonneuve-Rosemont de Montréal. Son état de santé le contraint à arrêter toute activité. Il sera admis en urgence en début de semaine au même hôpital ou il y décédera au bout de deux jours, mercredi, à l’âge de 56 ans.

Enseignant de mathématiques à Boufarik, Omar Zeggane l’est resté à Montréal où il enseignait dans une école secondaire.

Militant de la première heure pour la défense des droits de l’homme, il est cofondateur de la ligue présidée par Ali Yahia Abdennour à la fin des années 1980.

La veillée du 3ème jour est prévue ce samedi au domicile familial au 9341 Av Justine Lacoste, Anjou (Monréal).

 

Samir Ben


Nombre de lectures: 2022 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>