DzActiviste.info Publié le dim 21 Juil 2013

Ils coupent le jeûne publiquement.

Partager

Contribution par Said Radjef

tizi-ouzou-300x214Ni chrétiens ni laïcs, mais des sous développés.

Dans certaines localités au Djurdjura, couper le jeûne en public est considéré comme un acte de résistance contre le régime. Des chrétiens prosélytes qui ignorent tout de la symbolique du christianisme, fondée essentiellement sur le respect, la tolérance et la compréhension, ne manquent pas de se donner en spectacle en coupant le jeûne publiquement. Boire de l’alcool dans la journée alors que la majorité écrasante du Djurdjura observe scrupuleusement Ramdan, ne fait pas partie de la conduite d’un chrétien, d’un juif ou d’un laïc qui se respecte. Le militantisme, la démocratie et le respect des libertés de conscience, ne peuvent se concevoir par des actes d’incivilités qui choquent non pas seulement la communauté musulmane, mais toutes les autres communautés religieuses, laïques, athées et communistes.

La recherche de la liberté individuelle et collective ne se réalise pas par des fanfaronnades sur la place publique. Du reste un sous développé ne peut pas construire un Etat de droit.

Si de tels actes d’incivilités se poursuivent au Djurdjura, ce ne sera plus la police et la gendarmerie qui vont intervenir, mais ce sont les populations locales qui vont décider des actions à entreprendre.


Nombre de lectures: 726 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>