DzActiviste.info Publié le lun 8 Juil 2013

Imazighens sont-ils aussi libres qu’on le dit ?

Partager

Par Said Radjef

tamazgha-landPeut-on lutter contre la corruption lorsqu’on prive les gens de leur citoyenneté et on encourage l’ignorance ? Sans école, et lorsque issus des profondeurs de l’esclavage avec un esprit façonné à l’art de la prédation et du pillage, peut-on réaliser le changement, construire une élite, une nation ? Il est certain que les architectes du 1er novembre 1954 n’ont rien compris à la reddition de l’Emir Abdelkader, symbole chevaleresque de la résistance algérienne et encore moins saisi les raisons de la défaite de Belhaddad. Ce n’est pas le sang de Spartacus qui coule dans les veines du peuple algérien, mais c’est celui de Bocchus le traître.

Ce constat, je le mesure chaque jour dans ma ville, dans ma Kabylie. Je me pose des questions comment cette terre si dure, faite de rochers et de pierres ou l’olivier et le chêne y plongent leurs racines ait enfanté autant de lâchetés, de veuleries, de trahisons, de renoncements, de reniements et de forfaitures ? Je me demande comment Arkoun, Benabi, Mammeri, Abane, Zammoum, Fatma N’soummer…ont vu le jour dans cet univers dévoué à la mesquinerie et aux faux semblants, exhortant le règne de la trique et de l’arbitraire et le salut de chaque village par la délation. Peut être qu’Imazighens n’ont pas évolué, n’ont pas réussi a se défaire de ce qu’ils étaient : des atlanthropes, c’est-à-dire des hommes sans cerveau avec une mâchoire aussi puissante que celle d’un prédateur.

Cela me fait de la peine d’écrire ces mots. Mais peut-on penser autrement lorsque chaque matin vous vous retrouvez malgré vous en spectateur désabusé, impuissant devant une comédie faite de mensonges et de ruses primitives se moquant allégrement des valeurs citoyennes, de la vérité, du savoir, de la science et de l’intelligence ?


Nombre de lectures: 717 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>