DzActiviste.info Publié le ven 29 Juin 2012

Incarcération d’un fils de disparu

Partager
                                                                     Relizane, le 28 juillet 2012
 
Monsieur, madame
Nous avons le regret de porter à votre connaissance que Belkacem Rachedi, ,  membre du collectif des familles de disparus de la wilaya de Relizane, et fils de Rachedi Mohamed, porté disparu depuis le 02 août 1995, a été incarcéré aujourd’hui, après avoir comparu devant le procureur de la République de Relizane. Ce placement sous mandat de dépôt est motivé par les autorités judiciaires comme suit : délit de fuite de la responsabilité civile et pénale suite à un accident corporel de la voie publique et coups et blessures involontaires.  Les faits remontent à une vingtaine de  jours quand Rachedi Belkacem a été convoqué par les éléments de la 5ème Sûreté urbaine ( Bormadia). Lors de son audition, on l’avisa qu’il était accusé d’avoir renversé un enfant âgé d’une dizaine d’années et d’avoir pris la fuite après l’accident. Pourtant, selon les dires du propre père de l’enfant, la victime a été renversée par un véhicule de marque Renault Logan, alors que Belkacem possède une Renault 19, immatriculée en 1989. Partant de ces faits, nous dénonçons cette énième cabale qui vise un membre du collectif des familles de disparus de la wilaya de Relizane, militant actif des droits de l’homme et appartenant de surcroit à une famille qui a refusé de toucher les indemnités offertes par l’Etat aux familles de disparus, au nom de la politique d’impunité consacrée par des textes officiels. Nous réclamons également la libération de Rachedi Belkacem et l’ouverture d’une enquête sur les tenants et aboutissants de ce complot. Rappelons en outre que Belkacem a participé activement aux sit-in tenus ces derniers mercredis afin de réclamer la libération de Hadj Smaïn.
                                                                                 Les membres de la  famille Rachedi


Nombre de lectures: 332 Views
Embed This