DzActiviste.info Publié le lun 1 Avr 2013

Interruption de la chaine Al Magharibia TV – Communiqué

Partager

almagharibiatv-communique-01042013


Nombre de lectures: 4477 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Displaying 3 Comments
Participer à la discussion
  1. Mohamed dit :

    Même Al-jazeera ne parle plus de l’Algérie comme avant. Il faut dire que le pouvoir vient de faire une démonstration de force. Toutefois, ce dernier est en panne d’idées et ressort toujours les mêmes cartes. Il faut avoir les reins solides car en fin de parcours ce pouvoir finira dans les oubliettes.

  2. MR.BAOUNI Abdelkader L’Arba le 11.03.2014
    Superviseur B.O.
    Rue Hmid BERGOUG A : Monsieur leVice-ministre de la Défense Nationale
    L’Abra –Blida télé. 0772.70.01.57 Chef de l’Etat-Major de l’Armée Nationale
    Objet : Demande d’assainir ma MR. Ahmed GAID SALAH
    Plainte du 26.06.2008. Fax : 021.72.51.73

    Monsieur le Chef de l’Etat-Major de l’Armée Nationale,
    J’ai l’honneur de venir très respectueusement solliciter votre haute bienveillance de bien vouloir intervenir d’assainir ma plainte du 26.06.2008 concernant les vols, corruption et la mauvaise gestion de l’ex. Directeur de l’Agence de l’Arba Blida de la BADR Banque resté vaine à ce jour.
    Je viens par la présente vous informer Monsieur le Chef d’état major de l’Armée Nationale, personne n’a voulu assainir ce dossier inscrit sous le n° 012865/11 en date du 27.11.2011 à la justice de l’Arba Blida.
    Rejeté le 23.04.2013 par :
    – La Sureté Nationale de la Daïra de l’Abra Blida motif : (Dossier classé d’après la loi) son enquête a été passée comme suite : qui sont vos inculpés dans cette affaire? sans me demandé les justificatives ni autres.
    – Mr. le procureur du tribunal de l’Abra a suivi la commission de la Direction Régionale de Blida BADR Banque motif : (il n’y a aucune mauvaise gestion) mais il n’a pas voulu ouvrir une enquête quelconque ni par le tribunal d’après les points de ma plainte en question pour connaitre la réalité, il a classé ce dossier pur et simple, sans demandé des rapports contradictoires pour révéler ceux qui ont falsifié les textes et, en plus, il m’a refusé de lui ramener les justificatifs.
    – Mr. Le Procureur Général de Blida sa réponse mentionné les motifs : articles 29, 33, 44 et 44 le 06.08.2013 dossier portant le N° 06607/M.GH/2013.
    – Ministère de la Justice sa réponse a été faite par le biais de la SNDAB en date 10.12.2013 (Dossier n°000649/13 classé d’après la loi).
    – Les responsables de la Direction Régionale de la BADR Banque ils ont procédé (la méthode israéliennes) ils ont envoyé les Inspecteurs inspectés l’Agence pour m’endormir seulement ensuite ils ont dissimulé ce dossier parce que ce corrompu était ancien Inspecteur à l’Inspection de Blida (1er) et (2ème) avec ce P-DG de la BADR Banque épaulés par ce gérant de l’ex. Usine de SIPOREX de Meftah et encore dans cette période en même temps était serveur des Hommes d’état à l’Oued Djamaa de l’Arba Blida sur la vente de sables. A cela ils ont hâté sans peur ni de l’état ni de Dieu, ils m’ont envoyé une lettre à l’arrêt de travail, le Jeudi 29.10.2008 par le biais de ce corrompu dont laquelle ils m’ont informé que je suis dépassé l’âge de 60 ans au lieu de prendre contacte avec Mr. Le Procureur d’assainir ce dossier en urgence par le tribunal. ils m’ont mis en retraite le 02.11.2008 pour classer ce dossier tranquillement, sans ressource, sans procédé un PV de passation de service ni PV de décharge des cachés/griffes/clé de l’armoire forte, sans notification de la CNR malgré de mes divers correspondances de réclamations restés vaines à ce jour, ainsi en plus sans salaires, carte chiffra bloqué pour un diabétique et autres, ils m’ont donné l’oreille sourde pour abandonné ce dossier épineux et pour ne pas révéler ces délits et les inconvénients du P-DG de la BADR Banque qui est en train de saboter l’institution avec ses entourages qui ont falsifié les rapports d’Inspection de Blida et de celle de Constantine, en outre ils ont poussé quelques de mes collègues avec le délégué de l’UGTA de l’Agence 436 l’Arba Blida de nier sur les questionnaires remis par des Inspecteurs de la Direction Régionale de Blida au sujet des vols : du Gas-oils et un climatiseur, de la corruption pour avoir des pots-de-vin: le deniers public qui a été prété aux clients à maintes reprises par un simple chèque rempli et visé par ce corrompu en laissant le chèque au coffre de la caisse jusqu’ à la réception de leur virement pour comptabiliser ce document (feu sans cendre), dissimulé les liaisons-sièges, rejetés les liaisons-sièges : à représenté, ne nous concerne pas, au lieu de signaler à la Banque Centrale sur les incidents de non paiements le victime s’etait : (l’ENASEL son compte est ouvert à l’Agence 060 Amirouche BADR Banque et le bénéficiaire il possède deux comptes à l’Agence de l’Arba : l’un n°436.300.130.13.300 l’autre 436.102.429.30.300) et la mauvaise gestion : deux comptes courant ouvertes par un seul registre de commerce l’un pour le crédit l’autre pour dévier les recettes, des crédits accordés non conformes, recettes de lait déviés non intervenu, les absences : salaires/PRI non retenu etc.
    Dans l’attente à l’assainissement ce dossier convenablement par le tribunal ou par le conseil de discipline ou vous demandez à ces responsables (avides) déposent une plainte au tribunal à cause de mes fausses déclarations conformément à la loi du règlement intérieur de l’institution.
    Je vous prie, Monsieur le Chef de l’Etat-Major de l’Armée Nationale, mes salutations distinguées.

    L’INTERESSE

  3. baouni abdelkader dit :

    Mr.BAOUNI Abdelkader le 31.08.2014
    Superviseur Back Office
    Agence 436 arba blida A Monsieur le Ministre de la Justice
    Tél. 0772.70.01.57 Taib LOUH
    Objet : dossier n°012865/11
    Non assaini.
    Monsieur le Ministre, Je viens par la présente vous informer que j’ai rencontré un très grand obstacle auprès de la BADR-BANK pour abandonner ma plainte qui a été déposée l e 26.06.2008 contre l’ex. Directeur de l’ALE 436 l’Arba Blida (B.M. de HAMR EL AIN au sujet des vols : du gas oïl payé non réceptionné à maintes reprises, un climatiseur déposé par l’entrepreneur auprès du logement de fonction de l’agence de l’arba, ensuite, il (l’ex.Directeur de l’Agence436) a été chargé sur sa voiture dans cette après midi avec l’agent AMNAL S.M. et cela après la réception définitif de l’agence 436, renseignement recueillie, par l’agent AMNAL S.M. –au sujet de la corruption pour avoir les pots de vin : il a utilisé dans cette période, les deniers publics comme ses propres fonds, il prête de l’argents aux clients, par un simple chèque rempli et visé par ce corrompu, en laissant tantôt les chèques tantôt un bout de papier au coffre de la caisse de l’Agence pour une période indéterminé et à maintes reprises, -au sujet des liaisons-sièges tantôt dissimulé pour créer un retard pour avoir les pots de vin – tantôt les chèques rejetés, ensuite régularisé par un chèque certifié – tantôt rejeté par un motif : A représenter et ainsi la mention : ne nous concerne pas, ce corrompu utilise les anciens carnets de chèque pour gagner du temps, pourtant ces modèles de carnets de chèque sont interdit aux clients qui portent plusieurs incidents de non paiement, (voir un exemple comme le L/S N° 0600308 daté le 13.02.2007 de DA : 16.380.000,00)reçu sans les 07 chèques mentionnés en annexe de DA : 2.340.000,00 a été rejeté le 18.02.2007 (tous ces chèques concernant l’encaissement de l’ENASEL on peut relever ces écritures par son relevé de compte à l’Agence 060 Amirouche et ainsi le relevé de compte du donneur d’ordre à l’Agence 436 l’Arba). Au sujet de La mauvaise gestion : clé de contrôle numérique retiré le 24.06.2008 il a utilisé la deuxième clé de l’armoire forte sans m’informé et sans procédé un P.V. de décharge, il y a des comptes chèques ouverts, fonctionnent comme des comptes courants, il y a deux comptes courants ouverts par un seul registre de commerce l’un portant n°101.707 pour recevoir les montants du crédit l’autre portant le n°102.796 pour dévier les recettes, un crédit des vaches laitières, les virements du lait envoyé par l’ONALAIT partagé avec son fils pour dévier une partie de recettes, des crédits de l’agriculture accordés hors rayon, crédits accordés par la commission sans la présence du superviseur B.O., courrier envoyé et signé par un agent de crédit avec ce directeur, la GRE de Blida sans rien dire – les absences 04 à 07 jours/mois durant plusieurs mois non retenus parce que son père était ancien Directeur M.R., les sorties sans autorisations, parce qu’il avait un ancien frère ex. D.G.I. à Birkhadem B.A., et ils reçoivent des notes de bonification / PRI/ PBI le maximum mais pour d’autres non, ceux qui ne marcheront pas par sa voie etc. Enfin de compte, tous ces dépassements cités ci-dessus. La Commission de discipline de la Direction Régionale de la BADR-BANK pour envoyer le motif : Article 69 le licenciement sans préavis ni indemnité d’après la loi du règlement intérieur de l’institution, a choisi le motif (il n’y a aucune mauvaise gestion) envoyé à l’ex. Procureur du Tribunal de l’Arba pour protéger ce type (ex. Directeur de l’Agence l’Arba B.M. de hamr el ain), et ensuite, pour continuer de déposer une plainte au sujet de mes fausses déclaration, il n’y a aucune réaction ni par l’inculpé, ni par la Direction, ils ont choisi le silence pour ne pas révéler les inconvénients de la BADR et Monsieur le Procureur pour ne pas dévoiler la vérité, il a laissé le dossier n°012865/11-000649 /13 sans ouvrir d’une enquête d’après les points mentionnés sur ma plainte du 26.06.2008 il (l’ex. Procureur) m’a refusé pur et simple de lui ramener les documents pour justifier ces dépassements en question. Le Procureur a laissé les falsifications des textes librement à cette chaine de mafia pour ne pas révéler la réalité et ainsi pour protéger les inconvénients du P-DG D.B. parce que ce corrompu B.M. et ce P-DG. DJ.B. épaulé par un gérant de l’ex. Usine de SIPOREX de Meftah et dans cette période était serveur (des Hommes d’état) à la vente du sable de l’oued djamaa de l’arba.

    (02)
    C’est à cause de çà, ces responsables de la BADR-BANK, ils ont envoyé les inspecteurs de Blida, de l’inspection de Constantine pour m’endormir seulement et pour créer un Procès Verbal de plusieurs pages le 30/31.12.2008 au niveau du GRE de Blida, signé sur la dernière page à mi-janvier 2009 pour falsifier les textes, (copie de ce P.V. non encore reçu) ensuite, ils m’ont mis en retraite en urgence par une lettre seulement pour me faire peur : sans salaire, carte chifa bloqué et autres avantages non reçu, sans procédé des P.V. de passation de service/décharge des cachets et clé de l’armoire forte et autres, sans notification de la caisse nationale de retraite et sans assainir convenablement le dossier cité ci-dessus, a été classé conformément à la loi d’après le motif de l’ex. Procureur du tribunal de l’arba : sans ouvert une enquête au niveau de la sureté nationale de la daira de l’arba ni de la SND de boufarik ni la justice pour comparer les documents qui ont été remis par la BADR-BANK avec mes copies remis au chef de mission de l’inspection de Blida par le plaignant (ces documents en question ils sont toujours à ma possession) non demandé ni par la sureté nationale de la daira de l’arba ni par la sureté de la daira de boufarik ni par la justice, ils m’ont lâché sans me passé au conseil discipline, non suivi par une plainte de mes fausses déclaration par cette commission parce que tous les textes sont falsifiés par le P.V. qui a été procédé en date du 30 /31 .12 .2008 au GRE de Blida par les inspecteurs de Constantine signé sur la dernière page, pour détruire les anciennes et remplacent les pages falsifiées. Cette commission est composé avec le chef de cellule contrôle/contentieux de blida, copie non encore reçu à ce jour à cause le deuxième inspecteur était absent ce jour, sans procédé les P.V. des passations de service/décharge des cachets, griffes et clé de l’armoire forte est toujours à ma possession, sans salaire, sans notification de la CNR, carte chiffa bloqué pour un diabétique obtenu durant la période des terroristes et m’ont donné l’oreille sourde à mes correspondances pour abandonner ce dossier pur et simple ( méthode israélo). La complicité est parvenu par : les responsables de la direction générale de la BADR-BANK, le S.G. de l’UGTA Direction GH., le Directeur Général de l’Inspection de Birkhadem, l’Inspection de Blida, l’Inspection de Constantine, les responsables du G.R.E. M. et B., Cellule contrôle, Cellule contentieuse, UGTA de Blida et je n’oublie pas notre délégué de l’UGTA A.Dj. et mes collègues de l’ALE 436 l’Arba qui ont nié sur les questionnaires (CHAHADAD ZOUR) le caissier D.A.,le remplaçant du caissier O.M., le chargé d’étude du crédit B.M. , le dactylographe S.H. ,l’agent de portefeuille M.A., chargée clientèles B.M’B., l’agent de liaison de service B.M’h. pour sauver ce corrompu par peur ou avidité. Pour je taire et mettre fin à ce dossier cité ci-dessus. Je vous informe que j’attends toujours la réponse par une décision de sanction par la justice de mes fausses déclarations ou sanctionné l’inculpé avec cette chaine de mafia qui a falsifié le motif et je n’oublie pas ce pauvre Secrétaire Général de la Direction BADR-BANK qui m’a inculpé et promis au syndicat autonome de la BADR-BANK de me sanctionner de mes fausses déclarations. Mais personne ceux qui ont cité ci-dessus n’a le courage de me suivre en justice parce que tous ces documents falsifiés ou ils sont dissimulés. Et le dossier déposé le 02.12.2008 au Ministère des finances non trouvé, les responsables de l’institution et autres, ils m’ont donné l’oreille sourde à mes correspondances pour abandonner ce dossier. Mais maintenant j’ai compris les jeux qu’il n’y a aucune vérité dans ce Pays.
    Mes salutations distinguées.
    Ci-joint : – P-DG de la BADR-BANK
    – Mr. Le Premier Ministre
    – Mr. le Chef du DGSN
    – UGTA des Banques.l
    – Mr. le Ministre des Finances
    – Mr. le Président de la LADDH
    – Mr. le Président Bouteflika
    – Mr. le Président des Magistrats
    – Mr. le Directeur du GRE de Blida.
    – UGTA de la Direction BADR-BANK.
    Cni N° 550699/3253 del. 29.06.2011 daira de l’arba blida.
    Signé : Mr.BAOUNI Abdelkader

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>