DzActiviste.info Publié le mar 26 Août 2014

Israël Brandit le Drapeau Blanc. Un échec pour les régimes Arabes Traitres

Partager

7773339375_des-combattants-du-mouvement-islamiste-hamasMohamed Ibn Khaldoun

Finalement, toute résistance populaire est couronnée par la victoire, c’est l’histoire naturelle des opprimés, des occupés ces peuples qui ont opté pour la résistance armée. La résistance palestinienne avec toutes ses tendances révolutionnaires , de droite, de gauche ou islamique, a finalement triomphé. Ghaza ce soir, ce mardi est en fête, malgré le deuil, malgré la destruction et le massacre perpétrés par la horde terroriste d’Israël, malgré les 2025 martyrs et les 10200 blessés. C’est le prix à payer contre les oppresseurs, les dictateurs.

Les seuls perdants dans cette grandiose et héroïque résistance populaire de Ghaza, de la Cisjordanie et du Qods, sont les régimes arabes et l’autorité de Mohamed Abbas Abou Mazen, qui s’attendaient avec joie à la destruction de la résistance et le Hamas avec. Le nouveau dictateur de l’Egypte le sanguinaire putschiste Sissi a perdu et a capitulé en fin de course, lui qui a soutenu ‘’Israël’’ dans ses tentatives d’éradiquer la résistance à Sinaï, sous de faux prétextes, Sissi le terroriste de Rabiâ Adaouiya, le putschiste contre la légitimité, l’ami des sionistes, n’a pas réussis à « désarmer » la résistance de Ghaza au profit de Tel Aviv. Netenyahu a perdu et avec lui le duo, le sinistre raciste Liberman et Lypzi Livni, une criminelle du Mossad. Qu’ils finissent avec les régimes arabes traitres dans les décharges de l’histoire des Révolutions. L’anniversaire de la Libération de Paris, a coïncidé avec la libération de Ghaza. Telle est la volonté de Dieu. Ainsi, après la victoire volée au peuple Algérien en 1962, le Hamas vient de donner l’exemple de la lutte pour la liberté, cette lutte qui devrait être adoptée par les peuples opprimés, par ces peuples qui observent défiler devant eux des dictateurs et des sanguinaires que seul la Révolution et la résistance armée les balayera pour toujours !

L’Union fait la force, à Ghaza toutes les tendances politiques se sont unifiées pour la lutte armée, malgré les pressions des pétrodollars et des régimes fantoches la Révolution a triomphé. Le peuple Palestinien a triomphé, le Qatar a triomphé et- un grand merci à la technologie militaire Iranienne.
Rappelons-nous la déclaration de la sinistre Golda Meir en 1969, l’or de l’incendie volontaire de l’Aqsa : « Quand la mosquée Al-Aqsa a été brulée, je n’ai pas pu dormir toute la nuit, car je pensais que les Arabes allaient entrer en Israel en foule de tous les cotés…. Mais quand vint le matin et que rien ne s’est passé ; j’ai alors compris que nous pouvons faire tout ce que nous voulons car cette communauté dort. » Golda Meir. Premier ministre sioniste (1969-1974) Alors qu’en 1967 après que l’armée Egyptienne a été vaincue en 6 jours, par la trahison de certains officiers supérieurs et la fuite de l’armée royale Jordanienne qui a abandonnée Jérusalem, le sinistre général le borgne Moché Dayan est allé avec Golda Meir devant la tombe de Salah Eddine Al Ayoubi en criant sur sa tombe ; « Voilà Salah nous sommes de retours »


Nombre de lectures: 951 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>