DzActiviste.info Publié le jeu 7 Nov 2013

J’aurai tant aimé…

Partager

chutjereveJe suis de ce peuple de tous temps opprimé
De tous ces gens laissés morts-vivants, désespérés
Nous avions été tant volés
Nous avions été délaissés jusqu’à traîner
Et survivons que de peu toujours à trimer
J’avais eu mes chances avant de faillir
D’avoir essayé d’être fort
Même s’il faut dire qu’il n’y avait pas d’amis
Et mes préjugés m’empêchaient de n’écouter ma mie !
Pour l’apprentissage des sciences
Les nécessités de beaucoup de ces consciences
Mais aussi aimer beaucoup les autres et la vie…
Me voilà de nouveau de ceux encore dans l’ombre
A vous regarder dans vos bonheurs dans la lumière
Me voilà de nouveau de ceux encore dans l’ombre
Les empêchés d’émerger leurs têtes des eaux boueuses
Et je me dis : messieurs les nantis, la vie ici bas
N’est elle faite que pour vous puissants
Et toute votre descendance ?
Et même si parfois je sais que vous n’êtes guère
Responsable de la mort qui finit toujours
Un jour par survenir…
J’aurai tant aimé vivre sans ne jamais manquer de rien
J’aurai tant aimé vivre que de rester à souffrir, à languir…
J’aurai tant aimé vivre à n’avoir jamais peur.

De Boghni le 2013-11-07
Amokrane nourdine


Nombre de lectures: 611 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>