DzActiviste.info Publié le lun 29 Avr 2013

Je suis l’auteur de la "confession du Général-Major X"

Partager
       

J’ai dit à plusieurs reprises que c’était moi qui étais l’auteur de ce texte, mais il semble que cela n’a pas retenu l’attention des gens, du moins pas autant que la dite confession.
Donc, je le redis aujourd’hui, de façon claire, pour que les gens arrêtent de spéculer, d’une manière ou d’une autre sur ce texte. C’est moi, Djamaledine Benchenouf qui suis à l’origine de cette « confession ». Très peu d’amis étaient au courant.
En vérité, ce texte est tiré du roman que j’ai fini d’écrire depuis peu, et qui attend d’être publié, sous le titre « En pays demba ».
J’avais trouvé que ce passage était assez mal construit, et qu’il alourdissait le rythme du livre. Je l’ai donc retiré du roman, et je m’apprêtais à le mettre à la corbeille, quand j’ai eu l’idée de le publier sous la forme que vous connaissez aujourd’hui. Je l’ai un peu arrangé, et je l’ai publié sur mon blog.
J’avoue que je ne m’attendais pas à un tel buzz, ni qu’il soit repris par plusieurs sites, ni qu’il soit relayé avec une telle ampleur. Je pensais que cela allait interpeller les gens, et les étonner un tant soit peu, qu’un baron du régime, aussi important, puisse être capable de tels remords.
Mais il faut croire que nos compatriotes sont tellement meurtris, tellement déçus par ce régime prédateur, tellement en attente de tels gestes, qu’ils ont voulu croire, presque farouchement, à la véracité de cette prétendue confession.
Même lorsque j’ai décidé d’arrêter les frais, et d’avouer que c’était moi qui avais publié ce texte, sous cette forme, pour aiguillonner quelque peu la curiosité des gens, et leur conscience aussi, rien n’y fit. Les gens continuent à ce jour, de relayer ce qui n’est rien d’autre qu’une sorte de canular.
J’espère que mon roman aura autant de succès.
Voilà ! La confession aura vécu. Si un Général-Major algérien était capable de tels regrets, cela se serait su, je crois.

DB


Nombre de lectures: 4580 Views
Embed This