DzActiviste.info Publié le ven 18 Oct 2013

Kabylie, mausolées et sanctuaires, gardiens de la mémoire collective (source LeMatin DZ)

Partager



Il n’y a pas de village kabyle sans mausolée (ci-contre le mausolée du Cheikh Ahadad à Sedouk). Le plus petit hameau possède son sanctuaire, son marabout, son wali protecteur, son gardien de la mémoire. Rachid Oulebsir (1) Avec Tajmaât, l’agora ou place publique, lieu d’expression de la vie[…]


Nombre de lectures: 328 Views
Embed This