DzActiviste.info Publié le dim 10 Mar 2013

Kader CHEBBAH. De chair et de sang.

Partager

Kader ChebbahEditions Edilivre

http://www.edilivre.com

Résumé

De chair et de sang est un ouvrage biographique, des choses de la vie et de l’homme dans son extrême. Il exprime mes pensées, mes sentiments, d’un monde pitoyable dans lequel l’homme a atteint le paroxysme du désespoir dans un degré de folie dépassant de loin l’entendement humain. Basé sur les fondations de faits réels, à travers poèmes et textes, il exprime une douleur parfois d’une telle intensité qu’il n’a pu s’empêcher de s’allonger aux côtés de sentiments de rancœur (les circonstances faisant que…) lorsque l’on est tout simplement humain, légitimement avec nos forces et nos faiblesses, on ne peut contenir sa colère devant autant d’injustice, de mort, de deuil… J’ai souhaité rendre un hommage à Matoub Lounes, poète et chanteur Kabyle, assassiné d’avoir su penser et, surtout, d’avoir voulu dire. Mais aussi à tous les martyrs du monde, qui on fait sacrifice de leur vie de leur chair et de leur sang pour une liberté, que ne connaîtra peut-être jamais leur pays. Cet ouvrage revient sur l’État de l’Algérie et sur tous ceux qui sont tués sur le délit d’avoir voulu dénoncer un système corrompu, criminel jusqu’à la racine de sa politique. Et de toutes ces longues nuits de veille, où sur ces pages, j’ai porté mes plus grandes peines, ma pensée s’est confortée de l’idée que, de tout ce que j’ai croisé de l’abject durant la traversée de ma vie, rien n’aura été pire que du tout venant de l’espèce humaine.

Biographie de Kader Chebbah

Kader Chebbah est né à Roubaix, dans le nord de la France, à l’époque de la guerre franco-algérienne de parents aux modestes revenus, algériens d’origine Kabyle. L’auteur a fait ses premières écoles au sein d’institutions religieuses. Ses études ont été abrégées en seconde, car il était passionné par la mécanique automobile. Il courut l’aventure dans les villes et villages de France. L’histoire de l’homme, dans sa bassesse, a nourri son esprit de cette envie de porter sur des bouts de feuilles des lambeaux de blessures. L’auteur a été intrigué par la complexité du mental humain, il porte un regard sur ses deux pays, l’Algérie par son sang, la France par sa naissance, et de tous deux, il eut ce sentiment d’avoir été trahi. C’est à l’aide des mots, qu’il partage son mal.

Découvrez les autres ouvrages de Kader Chebbah

Les valeurs oubliées

De Kader Chebbah

Thème : Essai / Etude politique

Jacques Brel avait chanté : « C’est trop facile de faire semblant » une formule qui sied majestueusement à la pensée politicarde française, qui par le biais de manœuvres habiles, habille …

 


Nombre de lectures: 250 Views
Embed This