DzActiviste.info Publié le mer 4 Déc 2013

Kamel Daoud chante Ya Rayah en Chinois

Partager

Notes perso: depuis avoir lu la chronique de Kamel Daoud sur l’Algérien et le Tourisme dont je me suis empressé d’ailleurs d’en faire un billet, j’ai eu des flashs et des réflexions sans pouvoir les coucher sur papier, en l’occurrence via le clavier, du coup après un hasard via youtube, j’ai un début de réponse aux questions existentielles de notre timoré ami de l’ouest Kamel Daoud ( celui du centre est Chawki Amari, quand à l’est, je l’ai pas encore découvert, pour le Sud, ils ne sont pas Algériens comme vous le savez hein ? ) bref, pour revenir aux réponses, et bien, c’est un groupe Chinois pour commencer, suivi d’une bonne partie du globe pour ne pas dire l’ensemble, qui a chanté, chacun à sa façon, des façons bien originales NOTRE ALGERIE, du vrai tourisme audio_visuel à l’envers…..

je ne rentre pas dans des analyses psycho rigides, mais ceux qui veulent me comprendre, ils auront déjà compris ma réponse à travers ces vidéos, le Tourisme, c’est pas seulement un billet d’avion ou d’un bon repas exotique ou que sais je encore, c’est aussi, faire découvrir et découvrir l’autre,

quoi de plus beau tourisme que ce que nous offre ces groupes étrangers, et cela en symbiose avec le génie créateur culturel Algérien.

La Version en Chinois de la célèbre Chanson YA RAYAH de Dahmane el Harachi, propulsée par Rachid Taha

– Version Indienne

– Version Mexicaine

– Version Espagnole

– Version en Hebreu

– Version Bosniaque

– Version Balkaniques

– Version Turque

– Version Américaine

if (typeof window.Delicious == « undefined ») window.Delicious = {}; Delicious.BLOGBADGE_DEFAULT_CLASS = ‘delicious-blogbadge-line’;


Nombre de lectures: 194 Views
Embed This