DzActiviste.info Publié le jeu 27 Mar 2014

La caution des Etats Unis à la mascarade du 17 avril

Partager

KerryBadreddine BENYOUCEF

Il  y a de cela un mois, le président Bouteflika que tout le monde reconnaît comme malade, (même ses hommes de main le proclament désormais), avait osé se présenter dans un état  aphasique devant son sbire Mourad Medelci président du Conseil Constitutionnel, pour insulter tout le peuple algérien en déclarant qu’il se représentait pour un 4ème  mandat.

On a assisté à un début de campagne inédit où les hommes de main de Bouteflika employaient sans aucune vergogne les moyens de l’Etat pour, non seulement défendre leurs acquis mais surtout pour fustiger les autres candidats en prétextant à tout bout de champ «  la main étrangère !… » Déjà, dans un pays réellement démocratique, cela peut constituer une cause sérieuse de l’annulation du résultat du candidat fautif.

J’avais rêvé aussi  de voir le certificat médical qui a permis à Bouteflika de déposer sa candidature. Je pense que cela restera un vœu pieux.

La campagne a pris, par la suite, une tournure considérée par le pouvoir comme pouvant être dangereuse. En effet, en plus de faire applaudir des salles à moitié vides un candidat présenté dans un cadre, on a assisté hier à Annaba à un chahut du drabkiste Saidani dès qu’il a prononcé le mot Bouteflika. Des jeunes, infiltrés dans la salle ont exhibé une immense banderole avec le mot Barakat… Des retraités de l’armée ont même accueilli Saidani à la sortie de la salle par des huées dont tout le monde devine la teneur.

Alors, il fallait sortir l’argument de masse illustré par une prochaine visite de John Kerry pour les 2 et 3 avril !…

Afin de lever tout équivoque sur l’objet de la visite, on nous précise qu’elle s’inscrit dans le cadre de la concertation et des  échanges réguliers, permettra aux deux parties de passer en revue leurs relations  d’ensemble et favorisera l’exploration des voies et la mobilisation des moyens  susceptibles de porter la coopération bilatérale au niveau souhaité par les  deux pays !…

Souvenez-nous, le Sieur Kelly a été annoncé à deux reprises. La première fois la visite a été annulée pour cause d’une réunion urgente à Bruxelles. Cela n’avait pas empêché le même Sieur Kelly à se rendre à Tunis qui n’était qu’à deux heures d’avion d’Alger…

La seconde fois, la réunion a été annulée pour cause de crise en Crimée et bien sûr Poutine est bien plus difficile à manier que nos guignols.

Alors, pourquoi cette visite à 10 jours d’une élection vitale pour le pays ?

Tout simplement pour apporter une caution à cette équipe de ripoux qui n’a pas hésité à vendre le sous-sol algérien à Dick Cheney et aux autres et à nous dire, à nous autre « Ghachi », qu’il est inutile de gesticuler stérilement et le 4 avril, ils pourront apposer une belle affiche aux yeux du monde : « Regardez, même les Etats Unis cautionnent la 4ème candidature de Bouteflika »

Pour en revenir à leur argument fétiche « La main étrangère », dès-lors comment considérer la main de Kelly ???


Nombre de lectures: 242 Views
Embed This