DzActiviste.info Publié le dim 13 Oct 2013

La chronique de Maurice Tarik Maschino. Tartufferie occidentale

Partager

Il y a quelques années, le maire d’un petit village du Québec – 300 habitants, aucun étranger – promulga un arrêté interdisant la lapidation des femmes. Un journaliste s’étonna : il n’y avait dans ce village aucun musulman, et s’il y en avait eu un, pourquoi le suspecter a priori de maltraiter sa femme ? «J’aime la manière dont nous vivons ici, se contenta de répondre le maire, et je ne veux pas qu’elle change.» Délire d’un paranoïaque ? Nullement. Ou alors, du Canada aux Etats-Unis, de la Norvège au Danemark, de la Belgique à la France, des pays d’Europe à tous ceux où «les Blancs» font la loi, ils sont tous paranoïaques, tous atteints par cette «hystérie galopante» qui les saisit dès qu’ils ont affaire à des musulmans. C’est ce que montre dans un brillant essai, La chasse aux Musulmans,(1) Sherene H. Razack, une sociologue canadienne, professeur à l’université de Toronto. –


Nombre de lectures: 254 Views
Embed This