DzActiviste.info Publié le ven 13 Déc 2013

La chronique du blédard : Mandela et la violence légitime

Partager

_Le Quotidien d’Oran, jeudi 12 décembre 2013
Akram Belkaïd, Paris
Le décès de Nelson Rolihlahla Mandela a provoqué une émotion mondiale et généré un nombre impressionnant de réactions et de commentaires. En Occident, c’est surtout l’homme qui a pardonné à ses bourreaux blancs qui a été célébré. Il est vrai que ce personnage exceptionnel a su libérer son peuple sans céder à la facilité de la haine et de la vengeance. En cela, son destin et son parcours politique resteront inégalables. Pour autant, il convient de rappeler certaines vérités à son propos dont l’occultation – ou la relativisation – relèvent de l’arrière-pensée politique ou, de manière plus prosaïque, de l’ignorance.
De Mandela, l’écrivain sud-africain André Brink dit qu’il «


Nombre de lectures: 215 Views
Embed This