DzActiviste.info Publié le mar 21 Jan 2014

La Course à La Présidence Démarre d’Oran et Ouvre la Chasse Aux Signataires

Partager

I.M

benfli_1982818_465x348La région d’Oran ne semble plus acquise au candidat Bouteflika, désormais Benflis et Benbitour partagent le terrain et récoltent des signatures citoyennes. Depuis le début de cette semaine les oranais ne parlent que de ces deux candidats, bien qu’ils sont tous les deux issus du système FLN, deux anciens premiers ministres, rodés dans le rouage du système Bouteflika, qu’ils avaient quittés sans expliquer au peuple les vrais raisons de leur départ. Les citoyens oranais semblaient approuver un éventuel changement, beaucoup ont donné leurs signatures en faveur des deux candidats. M. Bounouari qui a déclaré aussi être candidat, a été l’hôte des villes d’Oran et Mostaganem où il s’est rendu la semaine dernière.

Oran, comme toujours la plaque tournante des postulants à la magistrature suprême, joue un rôle prépondérant dans les élections politiques. Mais comme il est coutume chez les Algériens, rien ne filtre jusqu’aux résultats des scrutins. Ce qui est visible dans le camp du FLN, c’est que des militants, ont souris au Clin d’œil de Benflis. Alors que les citoyens de l’Oranie et des hauts plateaux, suivent de près les conférences de l’économiste Benbitour.


Nombre de lectures: 1986 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Displaying 4 Comments
Participer à la discussion
  1. Algérien dit :

    Messieurs les candidats Benflis et Benbitour, vous avez pris connaissance de cet article, alors dites nous les raisons de vos départs à la tête du gouvernement de Bouteflika. Faites une petite explication en réponse à cet article. Merci

  2. Otmani dit :

    Saluy onnem bian Boutflika congé prissidon delà apc de d’oran

  3. Otmani dit :

    Prissent de la apc d’oran hagat inespa .

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>