DzActiviste.info Publié le sam 16 Nov 2013

La France perd sa place de premier fournisseur de l’Algérie au profit de la Chine

Partager

Ali Idir. TSA 16/11/2013

46e21e7be60567c4b9b2ca9018587f88_LLa France a perdu sa place de premier fournisseur de l’Algérie au profit de la Chine, durant les neuf premiers mois de 2013. L’ex-empire du Milieu arrive en tête avec 4,95 milliards de dollars, contre 4,7 milliards de dollars pour la France, selon les chiffres du Centre national de l’informatique et des statistiques (Cnis) des douanes algériennes, publiés ce samedi 16 novembre par l’agence APS.
La France, qui a été pendant des années le premier fournisseur de l’Algérie, a réalisé une progression de 11,37%, contre 12% pour la Chine. Ce classement confirme le déclin de la France sur le marché algérien et la montée en puissance de la Chine, dont les exportations vers l’Algérie étaient insignifiantes au début des années 2000. L’Italie, avec 3,95 milliards (9,57%), arrive en troisième position, suivie de l’Espagne avec 3,93 milliards (9,52%) et de l’Allemagne avec 2,13 milliards (5,17%), a précisé le Cnis à l’APS.

L’Union européenne, premier partenaire commercial de l’Algérie

L’Union européenne demeure le premier partenaire commercial de l’Algérie, avec près de 60% des échanges commerciaux durant la période de référence. Le montant global des échanges commerciaux réalisés de janvier à septembre 2013 a totalisé 90,82 milliards de dollars (milliards USD), dont 54 milliards USD ont été effectués avec les pays de l’UE, soit 59,48 %, indique-t-on auprès des douanes.

Les importations algériennes de l’UE ont atteint près de 21,50 milliards USD, les neuf premiers mois de 2013, soit plus de 52% des importations globales du pays, en hausse de 15,7% par rapport à la même période en 2012, selon le Cnis. Les exportations algériennes vers ces pays ont atteint 32,52 milliards USD, soit 65,7% des exportations globales du pays, en hausse également de 9,54% par rapport à la même période de comparaison, précise le Cnis.

Sur les pays de cet ensemble économique, l’Espagne est le principal client de l’Algérie. Elle absorbe 7,47 milliards USD (15%) des ventes algériennes à l’étranger, suivie par l’Italie avec 6,94 milliards (14%), la Grande-Bretagne 5,50 milliards (11,11%) et la France 5,21 milliards (10,52%), selon les chiffres des douanes.

Forte baisse des exportations de l’Algérie vers les pays de l’OCDE

Les pays de l’OCDE (hors UE) viennent en deuxième position avec une part de 12,56% (5,2 milliards USD) des importations de l’Algérie, et de 19,81% (9,8 milliards USD) de ses exportations. Par rapport à la même période de 2012, les exportations réalisées avec ces pays ont reculé de 33,78%. Par contre, les importations en provenance de ces mêmes pays ont augmenté de plus de 13,5%.

Les échanges commerciaux de l’Algérie avec les pays de l’OCDE, durant les neuf premiers mois 2013, ont été réalisés essentiellement avec les États-Unis qui sont devenus 5e client de l’Algérie avec 7,05% (3,49 milliards USD) et 6e fournisseur avec 4,38% (1,82 milliard USD), précise encore le Cnis. Le 2e pays de la région OCDE est la Turquie qui est devenue 8e client de l’Algérie avec 4,14%, près de (2,05 milliards USD), et 7e fournisseur avec 3,91%, soit 1,61 milliard USD durant les neuf premiers mois 2013.

L’Amérique du Sud absorbe 3,51% (1,73 milliard USD) des ventes algériennes à l’étranger, alors que ses exportations vers l’Algérie ont totalisé 6,40% (2,64 milliards) de la valeur globale des importations durant la période de référence. Parmi les pays de cette région, le Brésil est classé 10e client et 11e fournisseur. Il absorbe 3,17% (1,57 milliards) des exportations de l’Algérie et exporte vers elle 2,26% (932 millions).

Les pays d’Asie ont absorbé 5,35% des exportations algériennes (2,65 milliards) et ils ont expédié 18,84% (7,78 milliards) de leurs marchandises vers l’Algérie. Au sein de cette zone géographique, la Chine reste un « important » partenaire de l’Algérie. Elle est le premier fournisseur du pays et son 12e client, avec 2,53% (1,25 milliard).

Forte hausse des échanges avec les pays du Maghreb

Durant les neuf premiers mois de 2013, le volume des échanges avec les pays du Maghreb (UMA) a augmenté de 34,45% par rapport à la même période de l’année dernière, passant de 2,08 milliards USD à 2,80 milliards USD. Les pays arabes (hors UMA), quant à eux, ont enregistré une hausse de 46,72% par rapport à la même période de comparaison, le volume global des échanges commerciaux est passé de 1,74 milliard USD à 2,55 milliards USD.

Dans le monde arabe, seulement la Tunisie et le Maroc figurent parmi les 15 premiers partenaires commerciaux de l’Algérie, en occupant respectivement la 11e et 15e place dans la liste des principaux clients du pays, avec 1,29 milliard USD (2,62%) et 719 millions USD (1,45%) de la valeur globale des exportations algériennes.

Les exportations algériennes ont atteint 49,5 milliards USD durant les neuf mois 2013 et les importations, elles se sont établies à 41,33 milliards USD, soit un excédent commercial de près de 8,17 milliards USD.


Nombre de lectures: 1166 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Displaying 2 Comments
Participer à la discussion

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>