DzActiviste.info Publié le jeu 30 Mai 2013

La future guerre civile en Europe viendra par la…Syrie !

Partager

Syrie, est-ce le début de la fin ?

par Bachir Ben Nadji

Et là, on se demande si l’Occident aurait pris conscience que ceux qu’il a aidés et payés, armés et soutenus pourraient retourner leurs armes contre lui. Ou est-ce le forcing et la résistance de la position de la Russie de Poutine et de la diplomatie de Lavrov qui ont gagné? .

Lire l’article au complet sur le Quotidien d’Oran

Ma propre analyse en réponse à l’article ci dessus

L’analyste politique Bachir Ben Nadji pose ou se pose la question à propos de la « tactique » des occidentaux en Syrie, j’ai une réponse, et j’y crois vraimant : les deux ….euh mon Journaliste !!

l’Occident prédateur est fort riche et sa besace pleine de fleches empoisonnées quand il s’agit de faire la guerre y compris à sa propr population, et c’est évidement en dernier ressort quand il n’y aura plus rien à bruler ailleurs qu’il le fera sans aucun état d’ame,

d’ailleurs les peuples occidentaux ont toujours vécu dans la guerre certes de différentes manières , mais sans le savoir, ou plutot en partie, parcequ’il n’a toujours des gens éveillés, et parfois solidaires des autres peuples du monde, mais qui hélas n’ont aucun pouvoir de décision, ou en de rares exceptions, comme pour la guerre de l’indépendance en Algérie

si on part de la logique criminelle que les guerres civiles en orient et au Maghreb sont suscitées voire orchestrées, parfois juste encouragées tellement nos Etats nations sont fragiles parceque artificielles et systématiquement oppressives, on peux aboutir très facilement à la conclusion que ça finira fatalement par un effet boomerang, parfois bien volontaire, et c’est le cas présent

cette cacophonie à propos des « djihadistes » en Syrie venant en partie des pays Européens prouve qu’il y’a anguille sous roche, on ne tire pas une balle dans les pieds comme ça pour des dirigeants aggueris, en permanence aux aguets contre le pseudo menace du « terrorisme islamique » qu’ils ont évidement au minimum contribué à créer en son temps pour se faire avoir zaama aussi facilement

ce qui est invraisemblable, mais en réalité, ça tombe sous le sens, c’est qu’on n’a plus besoin en ce moment de prendre les précautions d’usage et perdre son temps à maquiller les faux attentats à moins que la crise économique les oblige à faire des économies, on ne rigole pas, c’est du domaine du possible

en réalité, devant les coincidences melant le politique, l’économique et forcément le social, on nous a préparé depuis de longue date ( gouverner c’est prévoir n’est ce pas ? ) une belle guerre civile en Europe et sans doute en Amérique, principalement entre les autochtones et les citoyens d’origine étrangère,Musulmans pour parler crument.

ça ne peut pas s’expliquer autrement sinon pourquoi toute cette gymnastique propagandiste anti immigration qui dure depuis plus de 30 ans déjà en concomittance avec l’agitation à propos de l’islam, sinon pour affaiblir leurs propres citoyens, les désorienter, leur inculquer en premier temps la peur ensuite la haine qui est hélas trop facile à susciter ?

cette propagande avait surement un autre sens quand il s’agissait de noyer les citoyens dans les scabreuses affaires d’élections ( encourager pour un temps des partis extremes pour diviser le camp d’en face ) mais cela est arrivé fatalement par se savoir par le plus grand nombre, d’ou les abstentions, et c’est donc à partir de ce moment qu’on va franchir une étape supérieure

désormais, le gros problème qui se pose, c’est comment « gérer » une population jeune, dynamique mais oisive à souhait durant une disette économique qu’on risque bientot de voir se généraliser,ou le travail devient une denrée rare sinon impossible, les faire partir dans des guerres aux contrées « exotiques » et éloignées n’est plus possible de nos jours comme jadis, à part « nos djihadistes islamistes » opportunément formés,

alors, voilà la conclusion toute trouvée, pourquoi pas donner à s’occuper aussi bien aux uns que pour les autres, avec une salade savament cuisinée melant l’insécurité, terme bien ancré dans les esprits, l’immigration, l’islam, le terrorisme, les valeurs, enfin, vous voyez le topo, c’est déjà bien dans toutes les tetes, il suffit juste de « déclarer » la chose, une banderole d’inauguration en quelque sorte

je ne peux pas terminer sans jeter un oeil au rétroviseur, et rappeler que « la guerre civile » en Algérie a été construite autour des « djihadistes » revenant d’Afghanistan, la récente guerre civile au Mali c’était les « revenants de Libye », et la Tunisie est en attente des siens partis guerroyer en Syrie


Nombre de lectures: 282 Views
Embed This