DzActiviste.info Publié le mer 9 Jan 2013

La grève des postiers continue

Partager

poste-2Le ministère s’est engagé à mobiliser tous les moyens permettant à Algérie Poste d’améliorer les conditions de travail de ses personnels.

Les travailleurs d’Algérie Poste (AP) ont poursuivi, hier encore, leur mouvement de grève entamé à la veille du nouvel an. Les bureaux de poste, aussi bien à Alger que dans les autres wilayas du pays, fonctionnaient au ralenti quand ils n’étaient pas totalement paralysés.

Les citoyens sont dépités et désemparés. La poursuite de cette grève anarchique, qui échappe à tout contrôle, les inquiète. Elle inquiète les retraités qui attendent leur pension, les étudiants leurs bourses et les millions d’autres usagers de la poste qui ne peuvent effectuer ni retrait ni versement d’argent ni envoyer de mandats ou de courriers. Il faut dire qu’Algérie Poste, avec ses 15 millions de comptes postaux, est le principal réseau de paiement du pays.

Conscients de cette pression sur l’entreprise, les travailleurs disent vouloir saisir cette chance pour faire basculer le rapport de force en leur faveur. «Ils nous ont bassinés depuis des mois. Aujourd’hui, nous voulons du concret», a fulminé un des grévistes rassemblés hier devant l’imposant immeuble de la Grande-Poste, au centre d’Alger. Les travailleurs jugent «insuffisantes» les résolutions du conseil d’administration. Pour eux, la nouvelle nomenclature des postes et le système de promotion ne répondent pas à leurs attentes. «Nous ne pouvons pas attendre jusqu’à 55 ans pour bénéficier de nouvelles catégories et de promotions», dénonce un autre gréviste. Le mouvement de grève s’inscrit ainsi dans la durée.

Et les travailleurs, au nombre de 30 000, ne comptent rien céder, et ce, en dépit des assurances du ministère de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication. En effet, le ministère a assuré, lundi dernier, veiller à ce qu’Algérie Poste parachève les dossiers en relation avec les revendications des travailleurs contenues dans la convention de mai 2011 signée entre AP et son partenaire social. Parmi ces points accordés aux travailleurs, l’avancement vertical et horizontal pour les travailleurs dûment bénéficiaires, l’enrichissement de la nouvelle nomenclature des postes de travail et le repositionnement des travailleurs sur les fonctions réellement exercées.

Le ministère, en tant que tutelle d’AP, s’est engagé à mobiliser tous les moyens permettant à cette dernière d’améliorer les conditions de travail de ses personnels à travers le territoire national et de mettre en place les mécanismes nécessaires pour la prise en charge des revendications des travailleurs. Mais la détermination des postiers est telle que le conflit est loin de connaître son épilogue. Les clients d’Algérie Poste doivent ainsi prendre leur mal en patience en attendant que cette vague de colère passe. De l’avis des observateurs, jamais Algérie Poste n’a connu une grève illimitée aussi bien suivie.

Mokrane Ait Ouarabi
El Watan 09/01/2013


Nombre de lectures: 1307 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>