DzActiviste.info Publié le mer 21 Nov 2012

La guerre d’Algérie, une guerre comme les autres ?

Partager

Parce que la guerre d’Algérie n’a été officiellement reconnue telle que tardivement, en 1999, elle est souvent appelée, encore aujourd’hui, la « guerre sans nom ». En France, on en fait l’emblème d’un consensus du silence, des tabous de l’histoire, du refoulé de la pensée, de la création, de la mémoire. Et pourtant, bien avant le « saut quantitatif » impulsé dans les années 1990 par l’ouverture partielle des archives publiques de la guerre et, à partir des années 2000, les premiers travaux systématiques sur les pratiques de torture en Algérie, les productions de tous ordres sur le sujet sont massives. Davantage que d’un déficit de désignation, cette guerre semble avoir souffert de l’abondance de ses appellations concurrentes. En outre, sa perception a été brouillée par la réminiscence d’autres conflits, dont les représentations sont venues se télescoper à ses réalités propres ou, en aval, par son instrumentalisation au profit de nouveaux affrontements.


Nombre de lectures: 335 Views
Embed This