DzActiviste.info Publié le sam 26 Avr 2014

La justice Italienne fait rechercher Farid Bedjaoui par interpole (source Algérie 360)

Partager

La justice Italienne fait rechercher Farid Bedjaoui par interpole (source Algérie 360)

Le scandale Sonatrach II revient dans l’actualité, en ce mois d’avril, puisqu’on vient d’apprendre, que Farid Nourredine Bedjaoui, est recherché par Interpol. l’homme d’affaires aux trois nationalités, algérienne, française et canadienne aurait eu droit à sa notice rouge sur le site internet de l’organisation de police criminelle internationale, à la demande de la justice italienne. Rappelons que M. Bedjaoui, qui est le neveu de l’ancien ministre des Affaires étrangères Mohamed Bedjaoui, fait partie des neufs personnes impliquées dans l’affaire de corruption Sonatrach II. Des personnes qui font l’objet de mandats d’arrêt internationaux lancés par l’Algérie le mois d’Août dernier et dont font partie, Chakib Khelil, sa femme et ses deux enfants. Farid Bedjaoui est recherché par la justice italienne qui l’accuse d’« association de malfaiteur finalisée à la corruption ». Selon la presse italienne, l’homme est soupçonné d’avoir été le principal intermédiaire dans le scandale de corruption Sonatrach II. En effet, le parquet de Milan (Italie) qui a ouvert une enquête sur les conditions d’obtention par la société Saipem de contrats d’un montant de 8 milliards de dollars entre 2007 et 2009 avec Sonatrach suspecte M. Bedjaoui, d’avoir reçu des pots-de-vin de la part de cette même société italienne (Saipem), en échange de contrats dans les hydrocarbures en Algérie.


Nombre de lectures: 201 Views
Embed This