DzActiviste.info Publié le jeu 25 Sep 2014

La Kabylie ne croit pas à la thèse djihadiste.

Partager

[VIDÉO] URGENT. Le toursite français enlevé décapité par les ravisseursPar Said Radjef

L’assassinat du ressortissant français Hervé Gourdel, survenu hier mercredi en Kabylie, par des individus se revendiquant du courant djihadiste, n’a pas pour autant déboussolé les populations locales. Certes, cet acte odieux a provoqué stupeur et inquiétude en Kabylie, mais les populations sont restées sereines dans leurs analyses sur les derniers événements qui viennent de secouer leur région.

Pour la majorité des kabyles, l’exécution du ressortissant français porte l’odeur d’une vengeance d’un clan sur un autre, appartenant au même régime. « C’est un coup fatal à la réconciliation de Bouteflika », ont conclu à l’unanimité nos interlocuteurs. Et d’ajouter : « La réapparition soudaine des djihadistes en Kabylie à un lien direct avec la mise en retraite d’un certain nombre de généraux connus pour être des janvieristes. » C’est la thèse la plus partagée par les habitants du Djurdjura aujourd’hui, alors que les passages et autres incursions terroristes se multiplient depuis quelques jours, notamment dans la vallée du Djurdjura qui s’étend de Takhoukht jusqu’aux Issers.

Pour beaucoup, l’exécution d’Hervé Gourdel est une bouée de sauvetage pour de nombreuses capitales occidentales, confrontées depuis quelques années déjà à des crises internes aigues, alors que pour d’autres cet assassinat relève d’un complot à plusieurs trajectoires, concocté conjointement par des forces internes et externes.

Si depuis trois semaines la Kabylie a changé quelque peu ses habitudes, en fermant très tôt ses commerces et ses rues qui se vident dés 18 heures, il n’en reste pas moins que celle-ci n’a rien perdu de sa lucidité politique. Dans tous les cas de figure, tout en déplorant la mort tragique du ressortissant français, la Kabylie refuse de prendre part à un règlement de compte qui oppose des groupes qui agissent au nom de l’Islam.


Nombre de lectures: 3362 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Displaying 4 Comments
Participer à la discussion
  1. radjef said dit :

    D’Albert Ebossé à Hervé Gourdel, la Kabylie est plus que jamais ciblée…
    Une question toute simple: pourquoi H Gourdel a t-il été tué en Kabylie et non pas ailleurs? La Kabylie est-elle plus djihadiste que le reste du pays? Pourquoi aucun de ses barons qui ont transformé la région en reserve indienne, en bordel à ciel ouvèrt n’a été kidnappé ou executé par les djihadistes qui semblent faire du Djurdjura leur Mecque?

  2. radjef said dit :

    Avec l’assassinat d’Hervé Gourdel, la presse algérienne est montée sur ses grands chevaux…pour tirer à boulets rouges sur Bouteflika,sur la reconciliation et sur les « sals arabes ».
    Mais la presse algérienne telle une prostituée qui a perdu tout son charme et toute sa sensualité, est beaucoup plus à plaindre qu’a blamer.La Kabylie n’est pas dans l’opposition pour denoncer Bouteflika; elle est dans lm’opposition pour mettre un terme à ce régime pourri, pour refonder une veritable armée au service de l’ordre politique, citoyen et intellectuel. La K<abylie refuse de se ranger derriere des généraux stupides et imbeciles, des généraux ignorants qui retiennent en otage la republique au nom du er novembre 1954…Qui a assassiné les moines de Tibhirine, les journalistes? Qui a inventé la théorie du terrorisme pedagogique en assassinant froidement Liabes, Djaout, Merbah, Boucebsi…? Qui a enlevé et puis assassiné Maatoub? Et pourquoi (chose que tout le monde connait ici en Kabylie) ses ravisseurs et ses assassins sont protegés et occupent des postes de haut niveau dans l'administration? Que dire de Bentalha, de Rais, de Beni Messous…ou des crimes contre l'humanité
    ont été commis et les criminels protegés par l'Occident des droits de l'homme? Que les occidentaux balayent devant leurs portes avant de venir donner des leçons aux autres! Les services français portent une lourde responsabilité dans l'execution de H Gourdel. Par ailleurs, pour terminer, il n'y a pas de terroristes en Kabylie, ni ailleurs à travers le pays. Les terroristes sont dans chaque pouvoir, ici et ailleurs.

  3. Français enlevé en Algérie : « La France ne cédera à aucun chantage », selon Hollande

    C’est la faute de la France en général, et de François hollande, en Particulier,

    si François Hollande, avait essayer de temporiser un peu avant d’annoncer que la France ne cédera pas au chantage, l’Armée Algérienne avait une chance de le localiser, et d’essayer de le libéré sain et sauf, il faut user de Beaucoup de Diplomatie dans ce genre d’Affaire Monsieur Hollande, surtout lorsqu il s’agit de la vie d’une Personne, on ne Badine pas avec des Gens qui ne Craignent pas Dieu;
    Vous l’avez Décapité avant qu’il soit Décapité par ses Ravisseurs.

  4. radjef said dit :

    A Djabali, bjr.La mort de Gourdel releve d’un complot minitieusement preparépar une partie de généraux algériens et les services secrets français…Il faut que tous les patriotes algériens se mobilisent pour exiger de Bouteflika de refonder l’armée algérienne sur les pmrincipes du savoir, de la science militaire, de la citoyenneté, du professionnalisme, de la rigueur et de l’exigence militaire. Il faut en finir avec ces généraujx fellagas qui ne savent rien faire d’autre que manger, chier et conspirer…Le 1er novembre 1954 est fini; nous sommes en 2014 ou tout repmose sur la science, le savoir, la competence et les technologies de pointe hautement élaborées. Le temps du populisme, des services clandestins qui decident qui est patriote et qui ne l’est pas, de la ruse, de la « hachwa »…est fini. Ce n’est opas les généraux actuels que l’on pourra réaliser le changement, la reconciliation et restaurer la cohesion sociale, la paix et la stabilité dans notre pays.Ces généraux sont plus pitoyables et plus abrutis que ces colonels que Abbane avait severement tabassés à IghilImoula et à Constantine, en 1955.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>