DzActiviste.info Publié le ven 14 Sep 2012

La police empêche une marche à Bab El Oued contre un film anti-islam

Partager
Vendredi 17/09/2012
Actualisé à 16 h – De nombreux jeunes ont tenté d’organiser une marche vendredi en début d’après‑midi de Bab El Oued vers le centre‑ville d’Alger, pour protester contre la diffusion aux Etats‑Unis d’un film anti‑islam, alors qu’une dizaine de jeunes ont été arrêtés devant l’ambassade américaine à El Biar.
À Bab El Oued, après la grande prière de vendredi, des centaines de jeunes ont tenté de marcher vers le centre d’Alger mais ils ont été bloqués par les forces de l’ordre, fortement déployées autour de la place El Kettani. La foule avait commencé par scander des slogans hostiles aux Américains : « À bas les Américains ! », « Débarrassez‑nous de l’ambassade américaine » Le calme est ensuite revenu.
Au début de la manifestation antiaméricaine, les policiers ont utilisé leurs matraques pour contenir les manifestants et les empêcher de marcher. Les manifestants se sont ensuite dispersés. À 16 h, le jardin de la place El Kettani était vide de manifestants. Plusieurs camions de transport de troupes des forces antiémeute sont toujours stationnés aux alentours de la place El Kettani. Pas loin de l’ambassade américaine, à El Biar, sur les hauteurs de la capitale, une dizaine de jeunes ont été arrêtés par la police, selon une source de la représentation diplomatique américaine. 
La diffusion du film L’Innocence des musulmans, aux États‑Unis, a provoqué l’indignation et les condamnations dans le monde musulman. L’ambassadeur des États‑Unis en Libye, J. Christopher Stevens, et trois fonctionnaires américains ont été tués mardi dans une attaque contre le consulat américain à Benghazi. L’attaque, menée par un groupe d’hommes armés de roquettes, aurait pour origine la diffusion de ce film, produit et réalisé par Sam Bacile, un promoteur immobilier israélo‑américain de 54 ans, originaire du sud de la Californie.
Source TSA


Nombre de lectures: 338 Views
Embed This