DzActiviste.info Publié le dim 10 Juin 2012

La torture permettait de terroriser la population et de lui rappeler la toute-puissance de la France

Partager

La torture permettait de terroriser la population et de lui rappeler la toute-puissance de la FranceRAPHAELLE BRANCHE
Comment des militaires francais ont-ils pu pratiquer la torture ? Pourquoi de teis massacres dans la rėgion de Palestro ? En axant ses travaux sur les sources de la violence, l’historienne, specialiste de la guerre dAlgėrie, en donne un nouvel ėclairage.

La torture permettait de terroriser la population et de lui rappeler la toute-puissance de la France

— Pourąuoi est-ce la guerre d’Algėrie, et non celle d’Indochine par exemple, qui aujourd’hui encore demeure asso-ciėe a la torturepratiąuėepar les mili¬taires francais?
—La guerre d’Indochine a ėtė menėe
dans un territoire lointain, oū la prėsence d’Europėens ėtait relative-ment faible comparėe a la colonie de peuplement ąu’ėtait l’Algėrie. Eile a surtout ėtė menėe par une armėe composėe exclusivement de profes-sionnels et de supplėtifs indigėnes. Si le PCF – alors premier parti de France mais trės vite dans l’opposition- se montra trės hostile aux dėparts de troupes en Indochine, c’ėtait la guerre elle-mėme qui ėtait contestėe, pas les mėthodes pour la faire. En Algėrie, la situation est oppo-sėe terme a terme: c’est une guerre menėe par le contingent, sur un ter¬ritoire proche avec une forte minoritė europėenne; une guerre qui ne rencontre pas d’opposition importante sur le fond mais seulement sur la forme, au moins jusqu’a ce que l’indėpendance soit admise a l’hori-zon. Or, c’est prėcisėment la pratique de la torture qui a, dės le dėbut, focalisė les critiques.

Lire la suite…


Article original rédigé par aziz3d et publié sur Guerre d’Algérie
Reproduction interdite sans autorisation


Nombre de lectures: 284 Views
Embed This