DzActiviste.info Publié le mar 5 Nov 2013

L’Algérie exposée aux dangers microbiologiques. Le laboratoire de haute sécurité de l’Institut Pasteur fermé

Partager


D’un coût de 20 milliards de centimes, le laboratoire de haute sécurité microbiologique, le P3, de l‘Institut Pasteur d’Algérie, installé à Sidi Fredj, est fermé depuis 2011 après un fonctionnement de quelques mois. L’audit effectué par un expert en sécurité biologique, à la demande de l’actuel directeur général, certifie la conformité des installations de ce laboratoire et permet son exploitation.

 

 –


Nombre de lectures: 259 Views
Embed This