DzActiviste.info Publié le jeu 24 Oct 2013

«L’Algérien n’est pas éligible au bonheur, statut réservé à une caste» – Actualité – El Watan

Partager


La violence gagne tous les espaces de la société (rapports de force entre administration et citoyens, violence verbale et physique…) et  les faits de criminalité sont de plus en plus banalisés. Qu’est-ce que cela évoque pour vous ?

Indéniablement, la société algérienne est aujourd’hui à bout de nerfs et les Algériens ont très facile le passage à l’acte violent. Mais il serait une erreur de penser que c’est là une spécificité algérienne, un atavisme, une espèce de fatalité propre à notre société. L’Algérien n’est pas de naissance agressif, violent ou encore dangereux comme répété ici ou là. Les circonstances, la vie qu’il mène l’ont conduit à le devenir. Vous faites allusion dans votre question à des  rapports de force entre le citoyen et l’administration. Vous me donnez là l’occasion de rebondir sur ce «conflit historique» qui existe entre ces deux protagonistes et qui empoisonne la vie de l’Algérien.

 –


Nombre de lectures: 239 Views
Embed This