DzActiviste.info Publié le jeu 12 Déc 2013

l’Amazigh a toujours été pareil, de Hadj ahmed Bey jusqu’a son nouveau Réveil

Partager

Notes perso/ Admirez la lamentable situation ou se trouve notre culture en générale, notre façon de nous exprimer en particulier, et ensuite et accessoirement l’utilisation de l’outil ……pour écrire plutot vaguement et de temps en temps svp, ou alors selon l’humeur, un peu comme pour ce blog,

Blog et blague à part, si crier « pouvoir assassin » ou  » A bas le pouvoir islamo-Baathiste » réglerait la question de l’amazighité en Algérie, ça se saurait, évidement, deux imbéciles qui bougent ( et qui militent ) c’est mieux qu’un sage assis qui joue à l’inspecteur des travaux finis, mais tout de meme…

je ne peux pas lire un article sur la question sans voir tout le monde tomber invariablement dans le piège de la division improductive, pire encore destructrice,

c’est quoi sinon ces histoires d’etre CONTRE l’écriture en Latin, pendant que d’autres jurent ne jamais utiliser les caractères Arabes, et pendant ce temps, au Maroc, on a déjà tranché en utilisant et plus sérieusement qu’en Algérie, d’emblée le Tifinagh ?

puisque les esprits sont surchauffés de la manière la plus enfantine ( il doit bien y avoir une main baladeuse quelque part – ma-ni-pu-la-tions- ), le plus élémentaire des solutions serait de laisser chacun utiliser sa variante et ses possibilités, cette solution efficace est empruntée aux principe du capitalisme, c’est à dire, celui qui réussira à glaner plus de monde, empochera le gros lot, mais n’empechera pas pour autant la « minorité » d’esperer …

mais que je suis bete, je viens pourtant de railler ceux qui crient « pouvoir assassin », pendant que je propose à mon tour et naivement à ces satanés d’assassins de régler la cruciale et titanesque question des variantes de l’alphabet amazigh.

NB: lire l’article ci dessous d’alterinfo et surtout les commentaires qui vont avec

L’ALPHABET AMAZIGH : CODE UTILISE PAR HADJ AHMED BEY POUR SES CORRESPONDANCES SECRETES (1)

Ce code comportait trente (30) signes qui traduisaient tout l’alphabet arabe (28 lettres), plus deux articles. Hadj Ahmed Bey l’avait utilisé dans ses correspondances avec Hamdan Khodja, homme d’affaires et grande figure politique, qui avait plaidé la cause du Bey à Paris, et à Istanbul.

Les signes utilisés avaient été empruntés, pour une grande partie, à l’alphabet Amazigh, ce qui prouve que le Beylik de Constantine (Cirta de l’antiquité), connaissait la langue pratiquée par nos premiers ancêtres. C’est à la suite de l’interception de quelques-unes de ces correspondances, que les colonisateurs découvrirent que l’alphabet Amazigh était encore utilisé. (2)

La revalorisation de la culture Amazigh est une revendication nationale à laquelle j’adhère pleinement. Toutefois je ne suis pas d’accord avec ceux qui veulent utiliser l’alphabet latin pour écrire la première langue pratiquée dans notre pays. Le prétexte “d’ouverture” sur le monde extérieur n’est pas admissible, car cela suppose que l’on changera d’alphabet à chaque fois qu’une civilisation l’emportera sur une autre. Où serait l’identité culturelle ? A mon avis, il n’ y a que deux possibilités :

1 – Réutiliser l’alphabet original, en faisant de nouvelles recherches pour le compléter.

2 – Utiliser l’alphabet arabe comme cela s’est déjà fait à l’époque des Almoravides et des Almohades, dynasties berbères. (3)

ــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــ (1) Extrait de mon livre « La Bataille de Constantine 1836-1837 », Edilivre, Paris 2011, pp 142-143.

(2) Voir à ce sujet : Carette (M.E.) “Algérie” paru en 1848, réédité par Bouslama, Tunis, 1980 ; se référer aux pages 94 – 95 et 96, où sont décrites les péripéties de la “découverte” de l’alphabet libyque ancien en 1631, en 1822, et au début de la période coloniale.

(3) Carette avait constaté dans les années 1840 que l’alphabet arabe servait également pour l’écriture du berbère, au lieu et place de l’alphabet amazigh original.

article via alter info

if (typeof window.Delicious == « undefined ») window.Delicious = {}; Delicious.BLOGBADGE_DEFAULT_CLASS = ‘delicious-blogbadge-line’;


Nombre de lectures: 660 Views
Embed This