DzActiviste.info Publié le jeu 4 Avr 2013

L’association des fils de ceux qui arabisent le peuple mais pas leurs enfants

Partager

Ecole privée

    • Allô ! Papa, quel temps fait-il au bled ?
    • Y a des nuages, y a du soleil, c’est entre les deux…
    • Et là-bas ?
    • Il fait froid, Papa ! C’est un pays au climat sibérien !
    • C’est rien, fiston. Ta chambre est bien chauffée et tu as tout ce qu’il faut. Il faut tenir bon. Il faut réussir dans tes études. Le français, c’est important ! L’anglais aussi.
    • Si tu as de bonnes notes, tu auras un superbe cadeau !
    • Dis-moi, Pa, pourquoi passez-vous votre temps à dire au peuple que l’arabe est bon. Si c’est bon, pourquoi en prives-tu ton fils ?
    • Ne fais pas de politique, fiston ! Et ne parle pas comme les laïcs et les communistes. L’arabe est bon pour les enfants du peuple ! Pas pour toi !
    • Mais qui suis-je moi ?
    • Tu es mon fils ! Et ce qui est bon pour toi n’est pas forcément bon pour les autres. Toi, tu es différent !
    • Comment ?
Tu es fait pour gouverner ! Comme moi !

«Et ces enfants sont milliardaires sans bouger le petit doigt. Et ça n’a rien à voir avec l’ANSEJ !

Avant de naître, ils possèdent déjà des diplômes, des terres, des immeubles et des nominations dûment signées !»


Nombre de lectures: 238 Views
Embed This