DzActiviste.info Publié le lun 4 Mai 2015

Le 8 mai 1945, les AML et l’Arménie

Partager

761885702637758166Par Said Radjef

Alors que les autorités françaises vont célébrer en grande pompe en ce moi de mai le souvenir de la fin de la seconde guerre mondiale, certains commémorent aussi en ce 8-Mai une des pages noires du colonialisme français. Il y a soixante-dix ans, le jour de la capitulation de l’Allemagne, une répression sauvage menée par l’armée française s’abat sur une partie de la population algérienne…Un véritable génocide dont certains membres du mouvement nationaliste portent une part de responsabilité…

En effet, de jeunes cadres des AML très opportunistes et très ambitieux, ont passé outre les directives de Messali et Lamine Debaghine qui avaient appelé les populations algériennes a faire preuve de patience, d’intelligence et de sagesse et de ne pas prendre pour de l’argent comptant la déclaration de la fin des empires coloniaux proclamée lors des Accords de Yelta… Le résultat de cette désobéissance s’est soldé par un véritable crime contre l’humanité…. Mais là il s’agit d’une question algéro-algérienne… En revanche ce qui choque l’entendement, c’est de voir les autorités et les élites françaises demander le devoir de mémoire à la Turquie sur les massacres de populations arméniennes et de ne rien dire sur leurs propres crimes en Algérie depuis 1830 jusqu’à ce jour…Au fait, que pèsent les crimes de l’Empire Ottoman contre les populations arméniennes devant les crimes commis par la France en Algérie?


Nombre de lectures: 1783 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>