DzActiviste.info Publié le mer 31 Juil 2013

Le délabrement de l’hôpital psychiatrique d’El Madher (Batna). Témoignage.

Partager

serum SaidaSamedi 27 du mois en cours vers 13 heures lors de ma première visite  à ma fille, après sa première semaine d’hospitalisation, J’ai été scandalisé par l’absence totale d’attention accordée aux malades qui sont confiés pour soins à l’hôpital psychiatrique d’El Mahder, pavillon femme.
Durant ma visite qui n’a duré qu’une vingtaine de minutes, j’ai été offusqué par :
–       Toilettes bouchées, les malades sont obligées de patauger dans les détritus pour pouvoir faire leur toilettes,
–       Pour abreuver leur soif les malades utilisent l’eau des robinets de ses mêmes toilettes insalubres,
–       Forte puanteur d’urine dans les couloirs,
–       Literie impropre : matelas déchiquetés et usés, absence de draps, les malades dorment à même les matelas impropres,
–       Absence d’attention par le personnel concerné à l’hygiène corporelle des malades,
–       pour seul soins les malades sont bourrées de médicaments, les activités pédagogiques, sportives, etc…ne sont pas du programme,
–       Le standard téléphonique de l’hôpital ne répond presque jamais,
Devant cette situation lamentable constatée durant seulement quelques
minutes, ou les malades sont dédaignées et traitées comme des bagnards, j’ai décidé de mettre fin à l’hospitalisation de ma fille. Enfin il y a lieu de souligner qu’aucun représentant de l’administration de l’hôpital n’était présent ce jour, ni certificat de séjours ni compte-rendu médical ne m’a été délivré, en outre, malgré mon insistance auprès du personne présent ce jour, comme par hasard le registre de doléances est
resté introuvable.

Monsieur CHEBLI Mohamed


Nombre de lectures: 456 Views
Embed This