DzActiviste.info Publié le mer 8 Août 2012

Le FFS dément fortement les accusations d’agression physique colportées par K.L.Chaouche

Partager

Le FFS dément fortement les accusations d’agression physique colportées par K.L.Chaouche dans Non classé logoalgerieLe FFS dément fortement les accusations d’agression physique colportées par K.L.Chaouche, ce mardi 7 août 2012.

S’il est vrai que nous lui avons signifié qu’il n’était pas le bienvenu au Siège national du FFS, personne ne l’a agressé; nous avons par contre des raisons de croire qu’il était venu pour faire dans la provocation.

Il faut savoir que suite au rejet de sa candidature aux élections législatives du 10 mai dernier, il s’est violement retourné contre le FFS en s’engageant pleinement dans la campagne de lynchage menée contre le parti. Les articles qu’il a publiés depuis dans le quotidien l’Expression renseignent sur son éthique, sa déontologie et son professionalisme. Qu’on en juge:
… « Cela nous rappelle, dit-il, la purge menée par Adolf Hitler, en mettant en place les sections «SA» et «SS», véritables milices chargées de faire office de service d’ordre dans les meetings et d’agresser les adversaires des nazis dans la rue.
Cette milice a par conséquent permis à Adolf Hitler de réorganiser une purge dure et massive et prendre la tête du parti nazi. C’est dire que le scénario mis en oeuvre par l’actuelle direction, qui ne repond aux doléances de ses cadres que par voie de sanction et répression, tire son originalité de la stratégie d’Adolf Hitler, qui a réussi à renverser le Parti socialiste des travailleurs allemands et le mettre à sa disposition, tout en le déviant de ses fondements. »… (In L’Expression du 25 juin 2012)

Ces propos qu’il avait d’abord lâchement attribués à Samir Bouakouir avant d’avouer les avoir écrits lui-même, suffisent à mesurer l’étendue de sa haine pour le FFS. Par ailleurs, le FFS interpelle tous ceux qui se sont empressés de réagir par le biais de communiqués et autres écrits pour condamner des membres de la direction du FFS. Il aurait été plus judicieux de mieux s’informer plutôt que de pousser le ridicule jusqu’à interpeller l’APN et exiger des sanctions.

P/ Le secrétariat national

Le premier secrétaire

ALi Laskri


Nombre de lectures: 273 Views
Embed This